Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Afrique: plusieurs pays frappés par la catastrophe naturelle

Par Kizer MAÏDOU

Vue des maisons englouties par les inondations à Bangui en RCA@photo Erick Ngaba
Vue des maisons englouties par les inondations à Bangui en RCA@photo Erick Ngaba

Bangui le 30 Octobre 2019-(NDJONI-SANGO) les régions Africaines sont fortement frappée ces derniers temps par des catastrophes naturelles sans précédente.  Les pays respectivement les plus touchés sont le Cameroun, les deux Congo, le Niger et la République Centrafricaine pour ne citer que ceux là. Plusieurs habitants de ces régions des pays respectifs sont en situation de détresse et ont besoin d’une assistance humanitaire multiforme.

Au Niger dans cette partie désertique de l’Afrique, les inondations ont occasionné le déplacement de plus de 23000 personnes dans la région de Diffa, localité située au Sud-est du Niger. Les fortes pluies qui se sont abattues depuis le début du mois d’octobre ont fait sortir les eaux de la rivière Komadogou yobé de son lit. La région est complètement inondée.

Plus de 2500 ménages ont quitté leurs maisons pour chercher à se mettre à l’abri, 400 d’entre eux ont trouvés refuge dans un Gymnase de la localité. Notons également plusieurs rivières de la région de Diffa sont tous noyées.

Dans la nuit de lundi au mardi 29 octobre au Cameroun, principalement à Bafoussam, un glissement de terrain après une forte pluie a fait  état provisoire de 44 morts. Sur une vallée de deux collines élevées à un débit de plus de 300 mètres, plus de 11 maisons ont été écoulées. Les autorités du pays justifient cette catastrophe par la nature du terrain très argileux et à la pluie fortement abattue dans la région.

Jusqu’alors les recherches se poursuivent avec les équipes de secours appuyées par les riverains de la localité. Déjà, plusieurs personnes sont portées disparues, l’espoir de retrouver des survivants est loin d’être  une réalité.

Cependant en République Centrafricaine, la catastrophe naturelle fait des dégâts tant à Bangui la capitale que dans les villes de provinces. A Bangui, les inondations ont ravagées une partie du 6ème et du 7ème arrondissement. Le bilan actuel fait état de 28.000 sinistrés.

Dans les arrières pays, une partie de trois préfectures est fortement touchée par des inondations. La ville de Mobaye et Kouango dans la Basse-Kotto, Mongoumba dans la lobaye, et Bambari dans la Ouaka, le bilan fait état de 8000 personnes touchées dans les province.

Dans la capitale, des distributions ont déjà eut lieu, plus de 510 ménages composés des femmes et enfants ont été délocalisés au palais des sports où ils ont reçus des dons en vivres de la par du gouvernement, avec l’assistance de REMOD et JUPEDEC, deux ONG humanitaires nationales.

Il ya de cela 5 jours, des pluies diluviennes se sont abattues sur deux ville de RD-Congo. Les rues de Kitambo et de Bandalungwa ont été submergées par les eaux d’inondation. La capitale Kinshasa n’est pas épargnée. Les réseaux d’assainissement de la ville sont tous bouchés par des déchets plastiques entrainant la remontée des eaux dans la capitale.

Même son de cloche au Congo Brazzaville voisin où la pluie a encore fait parler d’elle en pleine capitale, Pointe-Noire. Plusieurs dégâts ont été enregistrés dans des quartiers suite à l’inondation causée par la pluie du 25 au 26. La circulation est bloquée par la remontée des eaux, les services et commerces sont tous fermés. A chaque fois que le ciel fait sombre, la population se fait de souci.

 Précisant qu’en dehors de certaines situations de ces chaque pays respectif, ces catastrophes naturelles ont crée une nouvelle crise humanitaire sur le continent.

Une occasion qui fait le bon Larron au RD-Congo où le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a annoncé bientôt les travaux de construction des infrastructures au Kinshasa pour faire face aux problématiques des inondations.

Selon le chef d’Etat Congolais, Kinshasa doit être modernisé au regard de ses habitants qui sont passés de 500.000 habitants dans les années 1960 a plus de 15 millions en ce jour. ae8fa8c9ffb3c33

Commentaires

commentaires