Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Burkina-Faso : l’association des blogueurs centrafricains participe à la 2è édition d’Africtiviste

le président des blogueurs centrafricains avec ses pairs au Burkina-Faso

Par Erick NGABA

Bangui 24 juin 2018 (Ndjoni Sango): La deuxième édition du programme de formation Afrique Média Cyber-Sécurité qui a été lancé dans 10 pays ouest-africains pour former sur la Cyber-sécurité 500 journalistes professionnels et acteurs des médias de la société civile, a tiré sa fin samedi 23 juin 2018, à Ouagadougou, au Burkina-Faso, avec la remise le premier Prix Anna Gueye pour l’engagement. La République centrafricaine a été représentée à ce sommet par l’Association des Blogueurs centrafricains (ABCA), dont son président Rosmon Zokoué.

« De la démocratie numérique en Afrique: Quel mécanisme de collaboration entre gouvernement et acteurs de la société civile », c’est sous ce thème que le sommet d’Africtiviste a été ouvert le 22 juin 2018, par le Président du Burkina-Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui a encouragé les Africtivistes de continuer à mûrir des réflexions au tour de ce thème pour l’année en cours.

Le forum d’Africtiviste s’inscrivait dans le cadre de la clôture de vaste programme de formation Afrique Média Cyber-Sécurité qui a été lancé dans 10 pays ouest africains en vue de former sur la Cyber-sécurité 500 journalistes professionnels et acteurs des médias de la société civile.

Cette deuxième édition qui a eu lieu la semaine dernière à Ouagadougou visait à permettre un dialogue multi acteurs dont entre autres gouvernement, société civile, organisation internationale, institutions régionales et sous régionales sur l’activisme responsable et la démocratie par les jeunes africains via les nouveaux médias.

Dans son discours d’ouverture, Le président d’Africtiviste Cheikh Fall a mentionné la participation de la République centrafricaine à cette cause continentale et a rendu hommage aux blogueurs, activistes, journalistes qui travaillent souvent dans des conditions difficiles, souvent au prix de leur vie.

« Aujourd’hui, nous interpellons nos dirigeants politiques mais demain nous porterons l’avenir de notre continent. En 2015 â Dakar, nous étions une centaine. Ce matin à Ouagadougou, nous sommes plus de 200. C’est le lieu de remercier les derniers pays qui ont intégré l’organisation : Le Malawie, la Guinée Bissau, le Mozambique, le Swaziland, la République Centrafricaine…. Et Haïti. « , a déclaré Cheikh Fall.

Cette édition a regroupé plus d’une centaine d’acteurs de changements, blogueurs, web activistes, entrepreneurs sociaux et netizens en provenance de 50 pays d’Afrique, mais également de certains medias occidentaux et des chercheurs et enseignants autour de sujets sur l’engagement des jeunes par le biais des médias, sur la démocratie participative, la transparence, la reddition des comptes et la articipation.

Sur invitation du président d’Africtiviste, Cheikh Fall, l’Association des Blogueurs centrafricains (ABCA), créée en janvier 2017, a participé à ce sommet comme un dauphin en quête d’énergie qui permettra de résoudre les énigmes visant à bouger la ligne d’engagements citoyens en Afrique en générale, et en République centrafricaine en particulier.

« La participation de l’ABCA à ce sommet, a permis à AFrictiviste d’avoir une représentation en République centrafricaine », a fait savoir Rosmon Zokoue, président de l’Association des Blogueurs centrafricains.

L’Association des Blogueurs centrafricains (ABCA) qui a vu sa première participation à ce sommet, compte sur les partages d’expériences et les contacts pour la poursuite de sa mission en République Centrafricaine.

Africtiviste est une association dynamique élargie à l’ensemble des pays africains qui se focalise sur la “Consolidation de la démocratie par le biais du numérique” à l’échelle nationale mais aussi et surtout continentale.

C’est une plate-forme qui se veut une sentinelle de la démocratie des pays africains et est résolue à intervenir directement ou à faire intervenir des acteurs dans les différents processus de changement politique et social, mène et pilote des projets de développement et d’implication citoyenne dans les dispositifs démocratiques notamment à travers les thématiques suivantes : (i) bonne gouvernance ; (ii) transparence ; (iii) démocratie participative ; (iv) reddition des comptes ; (v) lutte contre la corruption ; et (vi) l’impunité.

Commentaires

commentaires