Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

COMIFAC: les acteurs centrafricains outillés en méthodologie de la collecte des données et des indicateurs révisés

les acteurs centrafricains de la COMIFAC@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 24 octobre 2018—Ndjoni Sango : Dans le cadre de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (OMIFAC), les acteurs du groupe national de la République Centrafricaine renforcent leurs capacités  sur la collecte des données et des indicateurs forestiers. C’est à travers un atelier organisé du 23 au 25 octobre 2018 à Bangui, par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC en étroite collaboration avec la Coordination Nationale COMIFAC de la RCA, que le groupe national de la RCA se doit s’approprier de la méthodologie de la collecte des données et des indicateurs.

En effet, lors de leur 9ème session ordinaire tenue à Kigali le 29 novembre 2016, les Ministres de la sous-région de l’Afrique centrale ont invité les pays membres, notamment les ministres en charge des Forêts et de l’Environnement à la restructuration des Groupes Nationaux. Cela pour que l’institutionnalisation de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale  (OFAC) se matérialise autour des Coordonnateurs Nationaux COMIFAC permettant une meilleure appropriation par les pays de cet outil dont l’OFAC.

Ainsi, l’atelier qui est organisé à Bangui vise à appuyer le groupe national de la République centrafricaine dans l’utilisation des outils de collecte et d’encodage des données, dans le nouveau processus harmonisé de collecte des données des indicateurs révisés ainsi que dans l’appropriation du manuel national de suivi des indicateurs de la COMIFAC.

« C’est ici l’occasion de préciser l’importance de la tenue dudit atelier qui permet aux acteurs en charge de la collecte des données, d’être informés du nouveau processus de collecte des données de la COMIFAC. Cette démarche cadre avec la mise en œuvre des axes stratégiques d’intervention de la COMIFAC qui sont déclinés dans le Plan de Convergence, document stratégique de traduction opérationnelle des engagements politiques des Chefs d’Etat d’Afrique Centrale », a déclaré Vincent Medjibé, Représentant du Secrétaire exécutif de la COMIFAC.

En vue de l’ancrage et une meilleure appropriation du Plan de Convergence de la COMIFAC au niveau national, l’expert Vincent Medjibé  a fait savoir que des Coordinations Nationales ont été instituées en 2006 à Malabo par le Conseil des ministres dans chaque Etat membre de la COMIFAC.

C’est dans ce contexte que la RCA, à travers sa Coordination nationale COMIFAC, a tenu la semaine passée un atelier de vulgarisation du Plan de Convergence en vue d’assurer une diffusion effective sur toute l’étendue du territoire et une appropriation par toutes les parties prenantes en RCA.

Comme l’a dit le Représentant du Secrétaire exécutif de la COMIFAC, cet atelier offre aux participants  l’opportunité d’échanger sur le nouveau système harmonisé de collecte des données de la COMIFAC.

A l’issu de l’atelier, les grandes familles des indicateurs révisés sont présentés en lien avec la production des annuaires statistiques. De surcroît, le manuel de suivi national des indicateurs de la COMIFAC est présenté, pendant que le chronogramme de conduite de la campagne de collecte et d’encodage des données est élaboré.

Commentaires

commentaires