Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

CPI : Quand Fatou Bensouda fait appel devant la cour, l’affaire Laurent Gbagbo et Charles Blegoude refait surface

Par Kizer MAÏDOU

Bangui le 17 Septembre 2019- (NDJONI-SANGO) : La procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) Fatou BENSOUDA à finalement décidé  de faire recourt en appel à la chambre de l’acquittement de l’ancien chef d’Etat Ivoirien Laurent GBAGBO mise en cause pour crime contre l’humanité pendant la crise poste-électorale de 2010-2011 et Charles BLEGOUDE son ancien Ministre. Tous les deux sont placés sous contrôle judiciaire en instance de la libération, après leur acquittement prononcé le 15 janvier dernier. La procureure de la CPI a donc décidément fait appel ce lundi à la chambre d’appel.

L’acquittement des deux figures politiques de la Cote d’ivoire Laurent Gbagbo et son bras-droit Charles Blégoudé avait été prononcé le 15 mars dernier par les juges de la CPI. Ces derniers avaient été soumis sous contrôle judiciaire en instance de leur libération si jamais la Présidente de la cour fait appel devant la juridiction compétente. Tout le monde si attendait a la réaction de Fatou BENSOUDA si elle ne fait pas appel sa serait la fin des huit long années de peines.

Finalement ce lundi la Procureure de la CPI a fait appel devant la chambre cette affaire qui semble tourner de page, a finalement refait surface.  L’acquittement de Laurent GBAGBO et Charles BLEGOUDE à été prononcé après que deux des juges avait jugé que la poursuite des procès étaient inutile en dénonçant l’extrême faiblesse des preuves de la procureure devant la cour. Ce qui n’a pas été le cas chez le 3ème  juge déchu  qui a décidé de la poursuite du procès donnant la chance à la procureure de faire appel devant la chambre.

Dans sa note d’appel de ce lundi, la procureure dénonce des erreurs illégales dans les procédures et sollicite l’annulation des acquittements et la relance du procès. Elle estime en outre que les juges ont fait des évaluations incorrectes et déraisonnables des preuves présentées au cours de ce procès.

D’ici au 15 octobre prochain, la procureure devra remettre sa mémoire aux juges de la cour d’appel. De l’autre camp, les avocats de Charles BLEGOUDE et de son parrain politique Laurent GBAGBO ont jusqu’à 16 Décembre pour y répondre.

Précisant que si la requête de la procureure est jugée recevable, les deux hommes politiques ivoiriens seraient encore jugés à nouveau. Pour l’instant Laurent GBAGBO et Charles BLEGOUDE demeurent toujours sous les conditions qui leur ont été soumises  lors de leur libération conditionnelle le 1er février dernier. En attendant cette nouvelle procédure, Laurent GBAGBO demeure encore en résidence surveillée à Bruxelles, tandis que  Charles BLEGOUDE quant à lui se trouve toujours dans un hôtel à la Haye, sans l’autorisation de la cour ils ne peuvent quitter leurs résidences respectives.

Commentaires

commentaires