Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Sénégal: démenti de l’union des étudiants centrafricains sur le supposé lynchage d’un Centrafricain

              Les étudiants centrafricains au Sénégal

Par Erick NGABA

Bangui 5 mai 2018 (Ndjoni Sango) : Le Bureau exécutif de l’Union des Elèves, Etudiants et Stagiaires Centrafricains au Sénégal (UECAS) dément formellement les allégations d’intoxication selon lesquelles, il y aurait des cas d’agression et des velléités de lynchages ou d’exécution sommaire sur des sujets Centrafricains en représailles des malheureux évènements survenus ces derniers jours à Bangui. En réponse, le Bureau exécutif de l’UECAS met en garde les auteurs de ces folles rumeurs.

Depuis un certain temps, de nombreuses publications faisant état de la situation des Elèves, étudiants et Stagiaires Centrafricains au Sénégal sont postées et partagées sur les réseaux sociaux.

Certaines publications ont signalé des cas d’agression sur des sujets Centrafricains. D’autres des velléités de lynchages ou d’exécution sommaire en représailles des malheureux évènements survenus ces derniers jours à Bangui

Pour couper court à ces publications sans vergogne, le Bureau exécutif de l’UECAS se montre ferme.

« Pour éclairer les opinions, le Bureau exécutif ayant pris les précautions de recouper et vérifier chacune de ces informations tient à préciser ceci : – Le Sénégal notre terre d’accueil est un Etat de Droit et une terre d’accueil pour tous. – Le Peuple Sénégalais dans son idéal de la « Teranga », est respectueux des Droits de l’homme et de la Sacralité humaine. C’est pourquoi, le bureau exécutif dément toutes les informations circulant actuellement sur les réseaux sociaux car cela n’engage que leurs auteurs », indique le communiqué.

D’après le communiqué parvenu à notre rédaction, aucun cas d’agression physique n’a été confirmé jusqu’actuellement. Toutefois, le bureau exécutif de l’UECAS fait savoir que si cela devrait arriver, tout sera fait à travers les démarches légales pour garantir la sécurité des citoyens centrafricains vivant aux Sénégal.

« Néanmoins, le bureau exécutif veut alerter les auteurs de ces nombreuses publications sur les dangers que cela peut représenter pour les compatriotes résidant sur le territoire Sénégalais. Les réseaux sociaux peuvent-être un danger si nous n’en faisons pas bon usage », a fait savoir le Secrétaire Général de l’UECAS, Cédrick Yoroto.

Compte tenu de la sensibilité de la question, des messages ont été envoyés en privé à tous les citoyens Centrafricains membres répertoriés de l’association avec des consignes de sécurité depuis quelques jours.

L’Union des Elèves, Etudiants et Stagiaires Centrafricains au Sénégal (UECAS), est une association des ressortissants centrafricains vivants sur le territoire sénégalais pour des raisons d’Etudes. Elle est reconnue par l’Etat sénégalais et réunit en son sein plus de 3000 membres.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires