Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: un nouveau cas d’infraction du processus de Kimberly

Par Hermann DOUMBA

Bangui 2 octobre 2019—(Ndjoni Sango) : Le service des douanes de l’aéroport international de Naïrobi a saisi un lot de diamants qu’un passager voulait passer illégalement à travers la frontière kényane. L’homme s’appelant Edwin D. et détenant le passeport américain, d’après les premières informations, arrivait de Bangui pour aller ensuite en direction de Londres.

Selon le communiqué du service de l’aéroport, les diamants d’environ 12 carats se trouvaient dans une boîte enrobée en aluminium. Le passager ne possédait pas pourtant de documents sur le contenu de sa boîte. La valeur totale des pierres sera précisée suite à une expertise dans les jours à venir. Quant à leur transporteur, il est actuellement detenu par les services de douanes de l’aéroport Kenyatta.

Les représentants diplomatiques des USA veillent à la sécurité juridique du detenu, mais ne donnent aucun commentaire de la situation. Il est fort probable que le passager sera transmis aux autorités américaines grâce aux accords existant entre les gouvernements de deux pays.

La RCA sera également appelée à participer dans l’affaire juridique internationale car il s’agit des diamants brûts venant de territoire centrafricain. Il s’agit d’une infraction du processus Kimberly.

Le processus dit de Kimberly, un régime de certification de diamants élaboré en 2003, interdit la vente de diamants de conflit dans le marché international. C’est en effet le troisième cas d’infraction du processus en Afrique impliquant des citoyens étrangers depuis le début de l’année.