Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Des autorités locales et les leaders des OSC sensibilisés sur les fake-news à Berberati

 

Par Fiacre SALABE

Bangui 10 février 2019 — (Ndjoni Sango): Une mission de sensibilisation des populations contre les fausses informations et rumeurs s’est déployée dans la ville de Berberati sur l’appui technique et financier de l’ambassade des États-Unis en partenariat avec l’ONG Internews. L’objectif de la mission pilotée par les journalistes et blogueurs centrafricains, est de lutter contre les fake-news et rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux dans la région de la Mambéré-Kadeï.

 

Cette mission fait suite à un atelier de formation organisé par l’ONG Internews en partenariat avec l’ambassade des États-Unis à l’endroit de plus d’une quarantaine de journalistes et blogueurs centrafricains de Bangui et les villes de provinces le mois de janvier dernier. L’objectif assigné a cette formation est d’outiller les journalistes les blogueurs centrafricains à combattre les fausses nouvelles et rumeurs qui planquent la mauvaise image du pays à l’extérieur.

Dans le cadre de cette mission de sensibilisation, des autorités locales et leaders des organisations de la société civile (OSC) de la ville de Berberati ont été sensibilisés le samedi 9 février sur la question liée aux fausses nouvelles et rumeurs dans ladite localité. Nombreux d’entre ces autorités ont exprimé leur satisfaction quant à l’organisation de cette sensibilisation contre les fake-news et rumeurs dans la localité de Berberati.

»J’ai apprécié à sa juste valeur cette campagne contre les fausses nouvelles que votre équipe composée des journalistes et blogueurs a organisée à l’intention des autorités et leaders des organisations de la société civile de la ville de Berberati. À travers le message que votre groupe vient de passer sur les fausses nouvelles, nous en tant qu’autorités, on fera tout pour faire barrière à ce phénomène qui constitue une véritable entrave pour notre localité en matière du développement » déclaré Mme Philomène Dounda, préfète de la ville de Berberati.

Selon lui, ce type de campagne devrait être élargi sur l’ensemble de la région de Mambéré-Kadéï afin de permettre à certaines personnes d’être informées sur la question des fausses nouvelles et rumeurs qui sillonnent la localité.

« J’aurai aimé que vous puissiez élargir cette campagne de sensibilisation dans toute la localité de la région de la Mambéré-Kadéï afin de permettre à chaque citoyen de s’imprégner de l’intérêt que suscite le combat contre les fausses nouvelles au sein de notre localité. Ma prière est que votre mission soit élargie par les partenaires afin que vous puissiez dans le temps, atteindre toutes les cibles à travers cette large campagne de sensibilisation et pourquoi ne pas, sillonner l’ensemble du territoire centrafricain. A-t-elle ajouté.

Les journalistes sensibilisateurs @Fiacre

De son côté, le proviseur du lycée Boganda précise qu’il serait important que ce type de sensibilisation puisse être organisé dans les établissements afin que les jeunes élèves puissent en profiter.

« Je tiens absolument à accompagner cette campagne contre les fausses nouvelles que vous venez de lancer dans la ville de Berberati, mais j’aimerai à ce que ça soit élargie dans les établissements publics et privés afin que les élèves bénéficient du contenu des messages que vous journalistes et blogueurs en mission de sensibilisation à Berberati dans la Mambéré-Kadéï transmettez aux populations. Vous avez tout mon soutien dans cette campagne et je tiens à vous accompagner dans la journée culturelle lancée par les établissements scolaires de la ville de Berberati afin que vous fassiez une large diffusion ». A martelé Monsieur Jean-Louis Tékéléké-Nado, proviseur du lycée Barthélémy Boganda de Berberati.

Pour Jeannine Kelébéla, SG des eaux et forêts de la ville de Berberati signale que « Nous sommes outré des fausses nouvelles et rumeurs qui de fois, nous conduisent dans les turpitudes.

Selon elle, cette campagne ne doit pas s’arrêter mais plutôt continuer pour toutes les populations des coins et recoins de la région de la Mambéré-Kadéï soient touchés.

Vue des participants

Tout porte à croire que de cette campagne contre les fausses nouvelles lancée par l’ONG Internews sur l’appui technique et financier de l’ambassade des États-Unis, ne s’arrêtera pas à ce stade mais plutôt, poursuivre son chemin afin de toucher les populations sur l’ensemble du territoire centrafricain. Signalons que cette mission de sensibilisation contre les fausses nouvelles a Berberati est pilotée par le groupe4 mis en place par l’ONG Internews sur l’appui de l’ambassade des États-Unis suite à la formation des journalistes et blogueurs centrafricains tenue à Bangui du 21 au 24 janvier dernier.

Commentaires

commentaires