Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

La fin des travaux  du forum : L’émergence de la Centrafrique doit désormais partir du Secteur privé

IMG_8317Une nouvelle ère économique doit être dégagée au sortir de ce forum sur la promotion du secteur privé, lequel a pris cinq jours intenses d’activités qui foisonnent  de la valorisation des  différentes grappes et des travaux en plénières et en ateliers très enrichissants, dont les recommandations définissent les mesures qui sont susceptibles de porter une amélioration significative du  secteur privé. La dernière journée marque la fin des travaux, avec les mots de clôture de son Excellence Catherine SAMPA-PANZA, chef de l’Etat de la transition sous la direction de laquelle toutes ces initiatives ont vu le jour…

« Nous avons passé de très grands  moments à l’issue de ce forum sur la promotion du secteur privé. Les cinq journées ont été exceptionnelles dont la mesure où elles nous ont directement plongées  dans les réalités du monde économique hyper complexe et évidement porteur d’espoir grâce à la mise en valeur du secteur privé, moteur de développement. Le secteur privé doit être libéralisé et soutenu, car toutes les nations  industrialisées ont véritablement  valorisé et encouragé ce secteur qui porte les prémices de tout essor économique », témoigne un opérateur économique, participant à ce forum.

_MG_3663Les travaux du forum se sont déroulés en plénière et en ateliers selon une approche participative et sous la supervision de modérateurs et facilitateurs recrutés sur une base de transparence et de compétences. En plénière, les travaux ont consisté dans un premier temps, en présentation de l’orientation méthodologique et des résultats attendus du forum sous forme d’exposés sommaires suivis d’échanges sur les thèmes retenus. Et dans un second temps, ils se sont déroulés sous forme d’ateliers. Il a s’agi de traiter les thématiques ciblées en vue de soumettre à la plénière des recommandations pour validation.

Durant la première journée il était question de s’attarder sur les nécessités qui découlent de l’adéquation entre  formation et  l’emploi, sur lesquelles notre système éducatif doit se calquer, parce que s’il n’y a pas d’adéquation entre la formation et l’emploi, le pays connaitra de difficultés en capital humain moins  qualifié et par conséquent incompétent, pour la mise en œuvre générale de ces exigences politiques et économiques. Tout développement passe par une forte base d’éducation, laquelle prendra en compte les nécessités d’adaptation aux systèmes professionnels orientés directement sur les besoins immédiats du marché de l’emploi promus par l’émergence du secteur privé.

_MG_3674L’objectif principal du forum est de convenir des stratégies pour la promotion du secteur privé, en essayant d’étudier toutes les causes qui freinent la libération effective de l’économie nationale, où le secteur privé ne trouve pas jusqu’à lors une place privilégiée en raison du monopole de l’Etat dans les activités économiques ou d’un manque de volonté de  l’Etat à  tendre largement vers le partenariat public-privé plus consensuel. C’est le diagnostic commun de la situation économique et sociale du pays dont les résultats doivent permettre la mise en œuvre d’un nouveau modèle économique plus moderne et véritablement concurrentiel.

Le forum doit aider à connaitre les forces et les faiblesses de l’économie, en partant des différentes grappes retenues pour la circonstance, l’agriculture, la forêt, et les mines qui sont des secteurs traditionnels de développement économique. Et ce défi a été relevé durant la troisième journée relative à la réalisation des travaux en ateliers repartis respectivement en faveur des différentes grappes. Ainsi, les participants, les opérateurs et les différents experts des domaines ciblés ont fait le tour des problèmes que rencontre le secteur privé pour son émancipation. Aussi, les activités faites en plénière après le diagnostic des situations des grappes en atelier marque l’avancée des travaux qui conduisent à la mise en commun de toutes les recommandations issues des ateliers, lesquelles recommandations sont les fruits de réflexion des participants, la lettre ou la feuille de route du forum. C’est un travail important, car tous les points développés  au niveau des différents ateliers sont intéressants et  ne peuvent pas  être dissociés.

IMG_0487FORUMLa Centrafrique « terre des richesses du cœur », doit désormais développer et promouvoir son grand potentiel économique jusqu’alors inexploité, avec ses 15.000.000 d’hectares  de terres arables,  plus de 500.000 de km2  de terrain précambrien avec près de 470 indices miniers, plus de 87.000.000 de m 3 d’essences forestières  avec une kyrielle d’espèces précieuses, ainsi qu’une jeunesse représentative de plus de 60% de la population.

Et maintenant, comment peut-on s’appuyer sur notre secteur privé pour le  développement économique de notre pays ?

Durant tout ce forum, il est retenu que l’Etat doit renforcer le dialogue public-privé dans la mise en œuvre des prérogatives de puissances publiques qui allègent les difficultés que rentre le secteur privé. Investir en Centrafrique devrait être  un choix  judicieux dans le sens où les opportunités économiques sont  fortement grandes.  Les grappes ciblées l’’agriculture, la forêt et les mines vont maintenant être intégrées, au sortir de ce forum, dans les programmes fars des politiques nationales en matière du développement économique, dans la mesure où les résultats attendus vont  être automatiquement pris en compte. De ce fait, des mesures correctives vont être définies pour améliorer les conditions d’une reprise économique conséquente au travers des pistes de financement des infrastructures dans le cadre du partenariat public-privé. De même, des mécanismes pour encourager l’entreprenariat féminin et de la  diaspora vont être mis en place.

Voilà comment la Centrafrique doit désormais poser les bases nécessaires  de la relance de son économie pour son développement. Par ailleurs, les clés USB qui contiennent l’ensemble des travaux du forum ont été remises.

Nous vous publierons le rapport final de ce forum

Ndjoni Sango

Commentaires

commentaires