Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Le président d’Union et Réconciliation Sylvain Sami appel le peuple centrafricain à la vigilance, à la sagesse et au calme pour le scrutin du 27 décembre prochain

ob_8ca987_car87-1-5532co3-sylvain-sami-3Le président d’Union et Réconciliation Sylvain Sami appel le peuple centrafricain à la vigilance, à la sagesse et au calme pour le scrutin du 27 décembre prochain. « J’appelle à la vigilance, à la sagesse et au calme. Ne vous laissez pas embarquer. Prenez votre temps de prier, de méditer et demandez une réponse au tout puissant afin qu’il puisse vous orientez à choisir une personne, qui sera capable de changer la destinée de notre pays, de donner l’espoir à nouveau à notre peuple », déclare-t-il.

C’était dans un message vidéo adressé dimanche 20 décembre au peuple centrafricain. Sylvain SAMI invite le peuple centrafricain à dire oui à la paix, à l’amour et au développement. Trois mots d’ordres de son organisation politique « UNION et RÉCONCILIATION » pour le bien-être du peuple centrafricain.

Comme un chrétien, il invite les centrafricains à la prière, « pour atteindre l’objectif qui est la paix et réconciliation, il est primordial pour chacun de nous, de prier, d’agir et de mener des actions contre les esprits sataniques qui animent certains à nous prendre en otage. Nous devons briser ce lien par la prière, par l’action et par l’amour », a-t-il dit.

En ce qui concerne son retrait de cette course, il rappel à ces partisans le dernier communiqué, faisons l’objet de son retrait. « Oui, je ne suis pas partant pour cette élection, c’est vrai. Dans mon dernier communiqué je vous ai donné les raisons, et je tiens avec fermeté et conviction, car je ne joue pas avec le peuple, je ne joue pas avec mon pays. Je veux la paix et pour cette paix, ça se construit. On prend des risques, mais c’est des risques calculés. Je vous demande d’être patient et continuez de poursuivre vos actions qui permettent de sortir de ce ghetto, de ce massacre. Je serais toujours là, je continuerais de mener mes actions avec, bien sûr avec celles ou ceux qui voudront me soutenir afin de faciliter le retour définitif à la paix et la réconciliation. Circuler librement, manger à notre faim, nous vêtir, nous soigner, nous loger et éduquer notre jeunesse », a-t-il expliqué.

Enfin, il invite ces partisans à aller tous votés le 27 décembre prochain, sans provocation mais avec amour, tout en respectant les partis présents ainsi que les candidats malgré leurs intentions. Selon lui, c’est un début de la sagesse, de la création, du développement, de l’amour et de la paix.

Prince BANDA

Commentaires

commentaires