Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: la 1ère édition du festival ‘‘Bangui Rire’’pour briser le stress de la crise

Les artistes humoristes de Bangui rire@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 28 janvier 2018 (Ndjoni Sango) : La première édition du festival Bangui Rire organisée par la compagnie théâtrale Assoungba système de Yvon Cyrille Goni alias Docteur Mandjeke, a tenu son pari. Ce premier festival humoristique qui a réuni les artistes humoristes de la capitale centrafricaine, tenu du 26 au 27 janvier 2018 à l’hémicycle des affaires étrangères, a pu séduire un grand nombre du public. Bangui Rire vise à pousser les humoristes centrafricains à valoriser leurs talents et la culture centrafricaine sur la scène internationale.

La culture centrafricaine se relève résolument avec la première édition du festival Bangui Rire qui a fait rire le public Banguissois. La soirée de ce festival humoristique a mobilisé un public chaleureux et motivé. Son double objectif a permis aux Centrafricains, amoureux des arts, culture et de l’humour, de se détendre et de retrouver le sourire afin de tenter d’oublier les séquelles de la crise qui a endeuillé le pays.

Une vue de la salle de spectacle

Les prestations ont été au rendez-vous du public adorateur de l’humour. L’initiative est louable et mérite des appuis multiformes, d’après les participants au rang desquels il y a des hautes personnalités du pays.

« C’est un moment très récréatif. J’ai beaucoup rit. Je savais que je venais pour un festival du rire mais j’ai été impressionné par la qualité de nos jeunes qui font de très bonnes prestations. Nous avons l’habitude de voir ce type d’évènement à la télé organisé dans d’autres pays et je suis content de voir cette initiative prise par le promoteur. Je pense que c’est des choses à encourager parce que Rire participe à la santé, la joie et à souder un peuple. Car les messages qu’ils transmettent au public c’est de l’éducation », martèle Anicet Georges Dologuelé qui estime que les artistes méritent le soutien des politiques du pays en les appuyant dans leur initiative afin de contribuer à la paix et le vivre ensemble en Centrafrique.

Le festival qui a regroupé une dizaine d’artistes humoristes dont les Perroquets de Bangui et Maître Zems, a permis   de briser les chaines de la peur, et le stress issus de la crise dans le pays.

Docteur Mandjeke, promoteur du festival@Erick Ngaba

« Bangui Rire est un premier festival de rire à Bangui. L’objectif est de pousser les humoristes centrafricains. Il y a des humoristes dans ce pays qui ne sont pas connus sur la scène internationale. C’est donc un moyen de les pousser à se valoriser et la culture centrafricaine. C’est vrai, on a fait rire les gens mais vous savez bien que le rit soigne. Dans le rire, il y a le message que nous avons passé. Et vous savez notre pays vient de traverser un moment très difficile et nous sommes obligés d’organiser ce festival pour dégager les stresses car pendant les prestations de chaque humoriste, on  a passé le message de paix, de la cohésion sociale, et de conscientisations des Centrafricains. Ça me fait plaisir de voir des gens venus massivement pour assister à notre spectacle », se réjouit Ivon Cyrille Goni alias Docteur Mandjeke, Directeur de la Compagnie théâtrale Assoungba système et organisateur du festival.

D’après le promoteur de ce festival humoristique, les prochaines éditions se tiennent chaque année.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance pour plusieurs agences presses internationales, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires