Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: L’artiste Ozagin OZ en tournée culturelle pour la paix dans les villes du pays

l’Artiste Ozaguin Oz et Hervé Vérhoossel, Directeur de la communication de la Minusca@Fiacre Salabé

Par Fiacre SALABE

Bangui 2 avril 2018 (Ndjoni Sango): La question du retour définitif de la paix dans le pays constitue une préoccupation majeure pour l’artiste Ozagin OZ qui a entamé ce samedi 31 mars dernier, une tournée culturelle pour la paix dans quatorze villes à l’intérieur de la République centrafricaine. Cette tournée de concert réalisée par l’orchestre Nouvelle Écriture a connu l’appui technique et financier du service de la communication stratégique et de l’information publique de la mission multidimensionnelle intégrée des nations unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) piloté par Hervé Verhoossel.

Dans sa percée artistique, Ozagin OZ envisage une tournée de concert pour la paix dénommé « Poupou Ti Siriri » ou le vent de la paix en français, avec l’appui de la Minusca. Deux tournées sont prévues par le groupe musical Nouvelle Écriture qui débute le 31 mars à Damara, 75 Km à la sortie nord de la capitale, en suite Subit, Grimari pour finir le 04 avril à Bambari, déclarée en 2017 ville sans armes par la Minusca.

La seconde phase de sa tournée démarre le 10 avril prochain dans les villes comme, Mbaïki, Boda, Mambèrè, Yamando, Berberati, Carnot, Baoro, Bouar, Yaloké, et Boali pour finir le 22 du même mois. Selon l’artiste, la musique permet de ramener la paix progressivement dans ce pays.

« Nous avons jugé indispensable d’entamer cette tournée dans les villes ciblées pour réaliser des concerts afin de sensibiliser les populations locales sur la culture de la paix, la cohésion sociale, et le vivre ensemble. C’est évidement dans cette optique que nous avons sollicité de la Minusca à travers le service de la communication et information publique piloté par Mr Hervé Veroushel, cet appui technique et financier qui sans doute nous est donné afin d’amorcer cette tournée. Nous n’allons pas rester à ce niveau, mais dans l’avenir, nous envisageons d’autres villes les plus touchées aussi par les violences, afin de changer les mentalités de nos concitoyens qui sont à l’intérieur du pays » , expliqué Jean Paul Mbélé alias Ozagin OZ, le patron de l’orchestre Nouvelle Écriture.

Né le 06 octobre 1986 à Bangui, le chef d’orchestre de la Nouvelle Écriture Ozagin OZ de son vrai nom Jean Paul Mbélé, a débuté sa carrière musicale en avril 2008 au sein du groupe Lakouanga Musica. En 2009, il a fait sortir son premier single titré « Thermomètre« , ayant connu un si grand succès et qui lui a hissé au rang des artistes renommés de l’époque.

Très vite après ce sigle, il a pu sortir son premier album « Thermomètre ti Bolingo« , composé de dix titres, qui a raiyonné sur l’étendu du territoire centrafricain, et qui était la raison principale de son départ fracassant au sein du groupe Lakouanga Musica.

En 2013, lorsque le pays traverse un moment de crise sans précédent, l’artiste Jean Paul Mbélé alias Ozagin OZ toujours soucieux de la paix, a consacré ses temps à donner plusieurs concerts dans l’optique d’apporter sa contribution modeste aux victimes de différentes zones occupées par la rébellion. Une initiative galvanisant une société de téléphonie mobile de la place, qui a accepté de supporter la charge de son featuring réalisé sur la paix en Centrafrique avec l’artiste congolais Roga-Roga en 2013.

À la suite de ce featuring, il est aussitôt sollicité par la mairie de Paris pour réaliser une tournée musicale en France dans plus d’une vingtaine de villes parisiennes, ce qui lui a valu la connaissance de quelques artistes internationaux de renom comme Lokua Kanza, Youssou Ndour, et Fally Ipupa.

Il est à noter que dans sa vision artistique, le chef d’orchestre Ozagin OZ décide de faire changer le cours de l’histoire du pays rien qu’à travers sa guitare et la musique qui reste et demeure son unique passion.

L’auteur de l’article :

Fiacre SALABE est en instance de soutenance de sa licence professionnelle en Journalisme à l’Université de Bangui. Il est Journaliste Reporter de ce site d’information. Courier : doctarngaba@gmail.com, +236 72614325

Commentaires

commentaires