Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : Les artistes prônent la paix à travers la musique et la chorégraphie

Une prestation artistique du groupe de rap MC Fonctionnaire à Bangui en 2017, à l'occasion de la journée des Martyrs@ Photo Erick Ngaba

Une prestation artistique du groupe de rap MC Fonctionnaire à Bangui en 2017, à l’occasion de la journée des Martyrs@ Photo Erick Ngaba

Par Jason MARLEY

Bangui 27 août 2019— (Ndjoni Sango) : Après plusieurs années de crises militaro-politiques à répétition ayant fragilisé la Centrafrique, les activités socio-économiques et culturelles ont commencé à donner une image positive après les élections groupées de 2016, en dépit de quelques hostilités. Et promouvoir  la paix et le vivre ensemble dans  les arrondissements de la capitale, mais aussi dans les arrière-pays à travers des manifestations culturelles et artistiques ont été les principales préoccupations de certains jeunes artistes du pays suite à l’accord de paix de Khartoum.

A en croire certains jeunes citoyens, la République Centrafricaine a connu des pertes sur plusieurs plans du fait que certains des leurs ont été manipulés, faute de connaissances. Cela a fait plonger la Centrafrique dans un véritable chaos pendant deux décennies.

Ces moments de retrouvailles permettent aux jeunes de prendre en mains leur responsabilité quant à ce qui concerne la cohésion sociale et le relèvement de la République Centrafricaine.

« Cette festivité dénommée ‘’C’ Vacances’’, vise à prôner la paix tant dans la capitale que dans l’arrière-pays, à conscientiser nos frères et sœurs mais aussi à vulgariser à travers des chansons, les textes de l’accord de paix, paraphé à Khartoum », a déclaré Vianney Goh, l’un des organisateurs de cette tournée artistique.

Il faut noter que ce festival, organisé par le Réseau des Artistes pour le Développement (RAD), la plateforme Tub Centro et appuyé par la Minusca avait débuté le 10 août dernier et prendra fin le 10 septembre prochain. Il couvrira les huit arrondissements de Bangui, les communes de Bimbo et Bégoua mais aussi certaines préfectures de la RCA.

Grâce au processus de la mise en œuvre de l’accord de Khartoum pour la paix en Centrafrique, les activités socioculturelles organisées ici et là donnent l’espoir de la cohésion nationale dans le pays.

Commentaires

commentaires