Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

7ème forum mondial du conseil économique et social de l’ONU, une aubaine pour la jeunesse centrafricaine

Héritier Doneng, représentant de Centrafrique au Forum mondial

Par Herman LINGANGUE

Le quartier général de l’Organisation des Nations Unies à New-York, aux États Unis a abrité du 30 au 31 janvier 2018, le 7 forum mondial du Conseil Économique et Social de l’organisation qui a porté sur des questions relatives au développement durable et à l’autonomisation des jeunes de la planète, représentant environ 60% de la population. Ce forum ayant réuni 51 représentants des gouvernements, 34 ministres, et 700 jeunes, venus des 188 pays de la planète, a vu la participation de la jeunesse centrafricaine, représentée par Héritier Doneng, qui a exposé sa politique visant à accélérer le relèvement par la jeunesse à travers trois piliers.

Le 7ème forum mondial du Conseil économique et social de l’ONU a affuté ses armes. Et la République centrafricaine présente aux assises comme pays membre, pourra à cet effet tirer des profits à travers son programme en matière de la jeunesse.

Devant l’assemblée, Héritier Doneng participant au nom du ministère de la promotion  de la jeunesse, a présenté les trois piliers du programme de relèvement de la République Centrafricaine.

« Mon intervention à ce Forum Mondial du conseil Économique et Social de l’ONU était axée sur les stratégies du gouvernement centrafricain en faveur de la jeunesse, basées sur trois piliers à savoir le renforcement des capacités, par l’éducation, la formation, la santé mentale et la Sante Sexuelle et Reproductive aux fins de concourir à la participation effective des jeunes dans les instances de décisions et surtout l’appui à leur plateforme qui est le Conseil National de la Jeunesse. La promotion du volontariat de service civique et la participation à la vie citoyenne, à la paix et aux ODD. La promotion de l’entrepreneuriat junior inclusif pour concourir à la relance socioéconomique », a expliqué Héritier Doneng, chargé de mission au ministère de la jeunesse.

Conformément à leur engagement pour soutenir le relèvement de la Centrafrique, en période post conflit, les Nations Unies ont établi leur politique, en investissant dans le secteur de la jeunesse par un Programme Conjoint d’appui au renforcement de la Résilience des jeunes, à hauteur de 43 milliards pour une période de cinq (5) ans.

Commentaires

commentaires