Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : la commune de Bimbo dotée des infrastructures modernes

Mairie de Bimbo

Par Erick NGABA

Bangui 23 juillet 2018-Nndjoni Sango : La population de Bimbo, localité située au sud de Bangui,  dispose désormais de nouveaux joyaux dont l’hôtel de ville, le marché central, la rue des sœurs et la rue de micheline kitche. L’inauguration de ces nouvelles infrastructures modernes financées sur le FED à hauteur de 3.7 milliard de FCFA, a eu lieu le vendre dernier en présence des hautes autorités centrafricaines dont le président Faustin Archange Touadera, et du corps diplomatique dont la Cheffe de la délégation de l’Union Européenne, Samuela Isopi, ainsi que de la population.

La cérémonie de l’inauguration de ces infrastructures a été présidée par le chef de l’Etat centrafricain. Ces infrastructures qui ont fait aujourd’hui la beauté de la commune de Bimbo ont été réalisées par l’Union Européenne dans le cadre du Programme d’Appui au Développement Urbain (PADU), financé par le 10e Fonds Européen pour le Développement(FED) à hauteur d’environ 12 milliards de francs CFA. Cela a permis de favoriser la cohésion nationale et le mouvement de la population, comme l’a indiqué l’         ambassadrice de l’Union européenne en Centrafrique.

«Ces ouvrages sont tous symboliques, la mairie symbole des institutions de la l’Etat, le marché symbole par excellence de relance de l’Economie, mais aussi de la vie citoyenne et enfin les deux routes qui symbolisent la connectivité, la communication, l’accès au marché, l’accès au service de base, bref la participation à la vie du pays. Toutes ces infrastructures sont symboliques pour la RCA qui revient de loin », a déclaré Samuela Isopi, la Cheffe de la délégation de l’Union Européenne.

La diplomate européenne a indiqué que l’objectif de ces actions menées conjointement par le gouvernement centrafricain et l’Union Européen vise à améliorer les conditions de vie des communautés bénéficiaires, et de poser les bases concrètes de leur développement.

De côté du gouvernement centrafricain, le ministre de l’économie, du plan et de la coopération internationale, Felix Moloua a précisé que ces ouvrages ont le mérite de rentrer dans les trois piliers du RCPCA, à savoir: soutenir la paix, la sécurité et la réconciliation, redoubler le contrat social entre l’État et la population, et enfin assurer le relèvement économique et la relance des secteurs productifs.

« L’objectif du projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté endémique à travers l’amélioration des conditions de vie de la population urbaine et péri-urbaine de la capitale et de ses environnements par la pérennisation des infrastructures à travers l’appui à leur capitalisation par les acteurs locaux », a-t-il rappelé.

Afin de créer une autonomie financière pour d’autres investissements, le membre du gouvernement a exhorté les autorités municipales à mettre en place un organe de gouvernance du marché.

Le Président Touadera qui faisait face à la presse, a demandé à la population de prendre soins des canalisations afin d’éviter une éventuelle inondation. Il a par la même occasion annoncé que d’autres travaux se poursuivront dans cette commune de Bimbo qui fort de sa population est une grande agglomération.

Commentaires

commentaires