Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: la Représentante régionale de la SFI projette un partenariat d’investissement avec l’industrie Yaka Ti Bida

Visite guidée des locaux de l'industrie Yaka ti Bida@Fiacre Salabé

Visite guidée de Méhita Fanny Sylla à Yaka ti Bida@Fiacre Salabé

Par Fiacre SALABE

Bangui le 24/11/2017 (www.ndjonisango.net) Au lendemain du forum des investisseurs tenu du 8 au 9 novembre dernier, la représentante régionale de la société financière internationale (SFI) Mme Méhita Fanny Sylla, a rendu une visite de travail sur le site du groupe Yaka Ti Bida industrie, de Pascal Bida Koyagbélé. Cette visite s’inscrit dans le cadre de partenariat d’action et d’investissement dans le secteur industriel centrafricain qui se voit renaître de ses cendres, afin de relancer l’économie du pays.

Un investissement incroyable mais vrai. Le groupe Yaka Ti Bida industrie piloté par Pascal Bida Koyagbélé, est un complexe industriel composé de tois usines. La plus grande usine du monde de fabrication de savons anti-moustiques, une raffinerie d’huile pour prouire d’huile de table et une unité de production d’huile pour la peau anti-moustique et dans une deuxième phase, une unité de production dentomate concentrée.

À un kilomètre du complexe industriel, Pascal Bida Koyagbélé construit un centre déformation agricole gratuite.

Attirée par la question d’investissement du secteur privé centrafricain, la représentante régionale de la SFI Mme Méhita Fanny Sylla co-organisatrice du récent forum des investisseurs s’est déportée sur le site du complexe industriel Yaka Ti Bida groupe, l’occasion pour elle de constater effectivement et apprécier les avancées significatives dudit groupe en plein chantier.

« Je suis venu constater la mise en œuvre de ce projet ambitieux qui est en construction, car on s’était longuement entretenu lors de ce forum des investisseurs avec Mr Pascal Bida Koyagbélé que je connais sa capacité d’action. Je verai comment agir positivement pour soutenir l’ensemble des efforts consentis par son groupe car tout cela rentre dans l’intérêt de la relance de l’économie centrafricaine que nous avons évoqué lors de ce forum » a déclaré Méhita Fanny Sylla, représentante régionale de la SFI.

De son côté, le PDG du groupe Yaka Ti Bida industrie Mr Pascal Bida Koyagbélé s’est réjoui de la visite rendue par la représentante régionale de la société financière internationale et explique sa vision de ce projet.

« Je suis satisfait de la visite rendue par la représentante régionale de la SFI sur notre site qui est encore en chantier. Notre ambition, c’est de nourrir et industrialiser le Centrafrique, et pourquoi pas l’Afrique en générale. Nous allons travailler méthodiquement pour atteindre cet objectif et faire en sorte que les populations avoisinantes puissent avoir accès à un certain nombre de services gratuitement comme l’eau, la santé, l’éducation, le logement et bien d’autres. » a expliqué Pascal Bida Koyagbélé, PDG du groupe Yaka Ti Bida industrie.

Selon lui, en marge de la construction de cette usine, un centre de formation en agriculture aussi est en chantier et sera opérationnel dans quelques mois ainsi que le complexe industriel qui sera sur pied mi-mars 2018.

Commentaires

commentaires