Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: le président Touadera relance la cellule Coton de Bossangoa

13769575_161489624272125_3965800095519823005_n

Le président Touadera/@Eric Ngaba

Par Eric NGABA

Bangui 03/02/17 (www.ndjonisango.net): La ville de Bossangoa située à 320 km au nord de la République Centrafricaine rime depuis hier jeudi au rythme de la relance de la culture de rente notamment le coton. Le Chef de l’État relance ce vendredi 3 janvier 2017 les activités de la Cellule  coton de la ville. Surplace, les dettes de l’État qui s’élevant à 1 milliard 200 millions de FCFA sont payées aux Cotonculteurs. En marge de cet évènement, le président Faustin Archange Touadera a présidé à Bossangoa le Conseil des ministres en dehors de la capitale, une première dans l’histoire du pays depuis l’indépendance.  

Conscientes que le relèvement de l’économique ne peut être réaliste qu’à travers la relance des activités agricoles, les nouvelles autorités centrafricaines s’engagent à redonner confiance aux agriculteurs. La ville de Bossangoa va constituer un déclic à la relance des activités agricoles du pays après plusieurs années de crise qui a détruit les fondements de l’économie centrafricaine.

Cette ville et chef-lieu de la préfecture de l’Ouham ayant subi sévèrement les affres de conflit-armé à l’avènement de l’ex coalition séléka, abrite ce jour la cérémonie de la relance des activités de la Cellule Coton. C’est en présence du premier ministre accompagné de tous les membres du gouvernement et plusieurs hautes personnalités notamment le corps diplomatique que le Chef de l’Etat relance les activités.

L’occasion a permis au président de la République d’apurer les dettes de l’État qui s’élèvent à 1 milliard 200 millions de FCFA aux agriculteurs permettant à ces derniers de relancer leurs principales activités suspendues depuis plusieurs années.

« Nous devons relancer les cultures de rente pour occuper les jeunes paysans. Je suis convaincu que si les jeunes centrafricains avaient tous du travail, ils ne se laisseraient pas manipuler par les seigneurs de guerre« , a déclaré le Président Touadera à Washington lors de sa rencontre avec les responsables de la Banque Mondiale pour les convaincre à financer la relance de l’agriculture.

Par ailleurs en marge de la cérémonie de cette relance de la Cellule Coton de Bossangoa, le président Touadera a présidé le Conseil des ministres. La tenue de ce Conseil en dehors de Bangui la capitale centrafricaine est une première dans l’histoire du pays depuis son indépendance.

La relance de la Cellule Coton de Bossangoa s’inscrit dans le cadre des plans régionaux d’actions prioritaires du gouvernement en matière de développement agricole 2016-2018.  La relance des activités de la Cellule Coton de Bossangoa va permettre la production des semences en vue de la campagne 2017 avec reprise en vue des activités de la SDIC.

Le gouvernement a renoué le dialogue avec Géo-coton en vue de la relance de la filière coton dans les autres préfectures cotonnières de la République Centrafricaine. Dans cette lancée, le gouvernement a mis en place deux cellules techniques. Il s’agit de la cellule chargée de l’opérationnalisation de l’Office National du Matériel Agricole et pastoral et de la Cellule Agriculture-Environnement chargée d’élaborer les stratégies nécessaires à la mise en application des dispositions de la COP21 tenue à Paris en 2015.

La poursuite des rencontres avec les partenaires techniques et financiers bilatéraux et multilatéraux, le rapprochement du milieu rural, pour redonner confiance aux acteurs ruraux et crédibiliser la politique du Gouvernement en matière agricole sont les perspectives de mon action immédiate. L’évènement d’aujourd’hui dans la ville de Bossangoa est un signal fort pour le gouvernement de renforcer l’autorité de l’Etat et de faire de la relance agricole le vecteur de l’économie du pays.

eric-ngaba-docxL’identité de l’auteur de l’article

« Eric NGABA, journaliste de formation à l’université de Bangui/Centrafrique. Licencié en journalisme et rédacteur dans plusieurs organes de presse, il est le Directeur de Rédaction de ce site d’information: http://www.ndjonisango.net   »

Commentaires

commentaires