Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : Les travailleurs de la société centrapalm réclament 64 mois d’arriérés de salaires avant de reprendre le travail

CentrapalmIl y a de cela deux mois, jour pour jour que le personnel de la société Centra palm est en grève. Ces travailleurs réclament 64 mois d’arriérés de salaires avant de reprendre le service. Une stipulation qui met en difficulté le fonctionnement de  l’entreprise.  A cet effet, le Président  du Conseil  d’Administration par intérim de ladite société, Janvier NGAWEN lance un appel  à la reprise avant qu’ils  aient  gain de cause.

De prime à bord, la première réunion avec le personnel de cette société, Janvier NGAWEN reconnait que cette pétition est « légitime et mérite une solution idoine pour satisfaire les grévistes ». Il a par ailleurs posé une condition, « de  procéder à la vérification physique de ce personnel pour se rassurer de la masse salariale ».

La seconde réunion qui consiste à gérer cette crise, tenue le mercredi 14 Octobre 2015, les partenaires traditionnels de ladite entreprise comme, HUSACA et SAVEX promettent des solutions pour la sortie de crise. Ils se préoccupent de la situation qui, selon eux « est un manque à gagner pour l’Etat, car le temps c’est de l’argent ».

En attendant la recherche de solution, les travailleurs maintiennent toujours leur position.

Affaire à suivre !

Armando YANGUENDJI

Commentaires

commentaires