Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : 12,6 millions de dollars USA pour soutenir les FACA

Les FACA formés en Guinée équatoriale@Eric Ngaba
Les FACA formés en Guinée équatoriale@Eric Ngaba

Les éléments FACA formés en Guinée équatoriale@Eric Ngaba

Par Eric NGABA

Bangui 06 janvier 2018 (www.ndjonisango.net): Les États-Unis d’Amérique ont octroyé au gouvernement centrafricain la somme de 12,6 millions de dollars américains, soit 6 milliards et demi, pour soutenir l’opérationnalisation des Forces Armées Centrafricaines (FACA). L’annonce a été faite le 5 janvier 2018 par le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats Unis, David Brownstein,  lors d’un point de presse  à Bangui.

Des partenaires stratégiques de la République Centrafricaine affichent de plus en plus leur engagement pour soutenir le processus de la paix dans ce pays en crise depuis plus de 4 ans.

Pour permettre à la République centrafricaine de disposer d’une force de sécurité et de défense bien formée afin de protéger les citoyens, les États-Unis d’Amérique ont affirmé leur soutien aux FACA en renforçant leurs capacités et leur professionnalisme.

Afin de matérialisé ce soutien, les États-Unis ont investi 12,6 millions de dollars, soit 6 milliards et demi, pour favoriser l’opérationnalisation  des FACA. Ces fonds serviront dans des programmes de formation, de l’équipement, des véhicules, du matériel de communication et des premiers soins.

« Le succès d’une nation exige une armée professionnelle formée, disciplinée, loyale et courageuse. Nous travaillons collectivement pour reconstruire une armée Centrafricaine qui sera en mesure d’assurer la sécurité et la sûreté de ses citoyens à travers le pays sans avoir besoin de l’assistance d’autres forces », a affirmé David Brownstein, chargé d’affaires de l’Ambassade américaine à Bangui.

D’après le communiqué, les FACA sont enrôlées dans la formation de la maintenance des véhicules et du matériel de communication, de la logistique et de l’anglais. « La formation des FACA dans tous les aspects de la capacité militaire est essentielle à la mission de l’ambassade des États-Unis ici à Bangui, en République centrafricaine. La formation fournie comprend la discipline militaire, la force, la capacité, ainsi que l’entretien des véhicules et l’utilisation appropriée du matériel de communication, de la logistique et de l’anglais », a-t-il précisé.

Avec une base solide en anglais, l’ambassade américaine a informé que les États-Unis sont en mesure d’envoyer des membres qualifiés des FACA aux États-Unis pour une formation supplémentaire.

« Les États-Unis se sont engagés à renforcer le professionnalisme des FACA afin que les forces armées puissent jouer leur rôle constitutionnel dans la protection et la construction de la nation. Nous croyons en l’aptitude de la RCA et croyons que les FACA ont un rôle central à jouer dans son avenir», a déclaré David Brownstein, chargé d’affaires de l’ambassade des Etats Unis à Bangui.

Pour résoudre la crise sécuritaire chronique en République Centrafricaine, les autorités issues des urnes ont enclenché le processus en cours de la reconstruction de l’armée nationale avec l’appui de la communauté internationale.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance pour plusieurs agences presses internationales, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’information www.ndjonisango.net. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires