Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Christine Lagarde attendue à Bangui, pour quelle raison?

is-2

Christine Lagarde, Directrice Générale du FMI 

Par Eric NGABA

Bangui 17/01/17 (www.ndjonisango.net): lors d’une conférence de presse tenue  14 Janvier 2017 à son cabinet à Bangui, le ministre centrafricain des Finances et du Budget Henri-Marie Dondra a annoncé la visite de la Directrice Générale du FMI Christine Lagarde. La Directrice Générale du FMI arrivera à Bangui le 24 Janvier pour une mission officielle de deux jours.

La visite de la Directrice Générale du FMI la semaine prochaine est un évènement qui suscite déjà des interrogations dans l’esprit du citoyen lambda qui cherche à appréhender l’utilité de cette visite. Le fait que la plus haute autorité d’une institution financière internationale ait décidé d’atterrir à Bangui, capitale d’un pays régulièrement marqué des crises militaro-politiques peut redonner espoir pour certains.

Mais en qualité d’observateur avertit de la vie économique et financière en Afrique, les experts s’interrogent de savoir si dans l’histoire  le FMI a déjà  conduit un Etat à son relèvement définitif ? Nous avons en mémoire le fameux programme d’ajustement structurel qui a enfoncé certains pays africains.

Qu’adviendra de la RCA ? 

img_4945

Mine des finances et du budget H.M Dondra

La venue de  LAGARDE ne doit pas être considérer comme une victoire pour Touadera, Sarandji et Dondra. La question de la dévaluation du FCFA dans la zone CEMAC est encore pendante et le centrafricain lambda se pose la question de savoir : Qu’est-ce que les autorités Centrafricaines attendent de cette visite ?  Un recadrage du programme FEC ? Une subvention supplémentaire ? Un allègement des conditionnalités ? Ou encore un encouragement à aller vers les réformes ?

La fragilisation de l’économie de la zone CEMAC dû à la faiblesse du prix de pétrole et la question de la bonne gouvernance préoccupe encore les esprits. Il semblerait que la RCA est redevenu un bon élève et serait redevenu fréquentable. Attendons de voir ce que la Directrice Générale du FMI proposera au gouvernement pour le relèvement de l’économie Centrafricaine.

Commentaires

commentaires