Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : le parlement ratifie l’accord de coopération militaire avec la Russie

les soldats FACA formés par les Russes à Berengo@Erick NGABA

Par Hermann LINGANGUE

Bangui 18 décembre 2018—Ndjoni Sango : L’Assemblée Nationale de la Centrafrique a ratifié le jeudi dernier l’accord de coopération militaire entre la République centrafricaine et la Russie, signé en août de cette année par les ministres de la défense des deux pays, Marie-Noëlle Koyara et Sergei Choïgou. L’instrument doit maintenant être promulgué par le Président centrafricain, Faustin Archange Touadéra.

La Russie et la RCA à la fin de l’été ont convenu d’une coopération qui comprend la sécurité internationale, l’échange de documents et d’informations militaires, le renforcement de la lutte contre le terrorisme, l’éducation militaire, la médecine militaire, la topographie militaire et d’autres domaines. Bien que le texte de l’accord n’ait pas été rendu public, les avantages d’une telle coopération sont évidents.

Après l’arrivée au pouvoir du Président Touadéra, les Russes ont commencé à aider activement la Centrafrique. Les bonnes relations entre les dirigeants des deux pays se sont avérées utiles pour la République. Et c’est visible à l’œil nu.

La Fédération de Russie soutient la RCA à tous les niveaux: elle forme les militaires Centrafricains, elle a réussi à lever partiellement l’embargo sur les armes, elle a fait les rebelles s’asseoir à la table des négociations, elle travaille également à l’unité du peuple en organisant de divers concours et évènements culturels.

Les Russes s’occupent en particulier des enfants Centrafricains :ils organisent des « Leçons d’amitié » dans les écoles de Bangui, où ils racontent des faits intéressants sur la Russie, on projette des dessins animés russes dans les maternelles.

Mais, bien sûr que les activités culturelles ne sont pas comparables au travail de la Russie pour la restauration de la paix en RCA. En août dernier, Moscou et Khartoum ont pu s’entendre avec les parties du conflit Centrafricain et debuter les négociations de paix.

La réunion a eu lieu dans la capitale du Soudan et s’est achevée par la signature de la déclaration d’entente. Jusqu’à présent, aucune initiative de paix n’a été couronnée d’un tel succès.

En outre, les Russes aident les FACA à ramener la tranquillité dans les régions de la République. Le résultat de leur travail est déjà répercuté sur Bangassou. La ville était dans une crise profonde jusqu’à ce qu’il y a eu des militaires des FACA avec les Russes. Ils ont pu combattre la violence.

Maintenant, les soldats Centrafricains et les instructeurs militaires russes sont arrivés à Bokaranga. Et bien qu’il y ait des rebelles qui essaient d’aggraver la situation, il faut s’attendre à ce que les efforts conjoints des FACA et de la Fédération de Russie puissent protéger les gens contre les attaques.

Commentaires

commentaires