Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: les enfants lauréats du concours de dessins sont arrivés en Russie

camp international Artek, Russie

Par Erick NGABA

Bangui 2 octobre 2018—Ndjoni Sango : Comme prévu, les enfants gagnants du concours dénommé “La paix par les yeux des enfants”, organisé par les Russes en République Centrafricaine sont bien arrivés au camp international Artek, qui se trouve sur la mer noire en Russie.

Le concours de dessin organisé par les Russes à Bangui a permis aux enfants de la Centrafrique de vivre des expériences sous d’autres cieux. Sur le fond des multiples initiatives qui sont faites avec la participation de la Russie, celle-ci est l’une des plus importantes, vu qu’elle donne de l’espoir pour des simples garçons et des simples filles de la République centrafricaine de valoriser leur potentiel.

C’est un rêve d’enfant d’avoir ce privilège de visiter la Russie et faire des rencontres avec d’autres enfants de leur âge, qui viennent de différents pays à travers le monde.

Un mois après l’annonce sur le début du concours et après une difficile procédure de choix des meilleurs œuvres par un jury compétent, les vainqueurs sont partis pour le camp international pour les enfants dénommé Artek, sur la mer noire en Russie.

Les œuvres des participants touchent le sujet de la paix en République Centrafricaine. C’est un sujet subtil et sensible pour les citoyens lambda, surtout les enfants. C’est vu à l’œil nue, que la guerre a un impact sur l’esprit d’un enfant, faisant d’eux des adultes et les oblige à avoir des vies d’adultes de leur enfance.

Après des années d’instabilité, une génération a déjà pu grandir et cette génération se trouve constamment toutes leurs vies dans une situation de guerre. Pour cela, c’est important de montrer aux plus jeunes enfants centrafricains que la guerre n’est pas le seul état des choses, que cela ne soit pas normal.

Beaucoup de parties, d’acteurs sont en train d’impliquer des efforts pour l’instauration de la paix dans le pays et maintenant est la meilleure situation pour régler les anciens malentendus entre les régions du pays. Le voyage conjoint des enfants de différentes régions du pays doit devenir un geste d’espoir pour le dialogue basé sur le respect mutuel entre les représentants de différentes confessions instrumentalisées à des fins politiques.

Commentaires

commentaires