Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Le 22 août en Russie, la journée du drapeau national marquant la fin de l’époque soviétique

Drapeau national de la Fédération de la Russie

Drapeau national de la Fédération de la Russie

Judith MANGA

Bangui 22 août 2019— (Ndjoni Sango) : Le  22 août de chaque année, est considéré en Russie comme la Journée du drapeau national, depuis la fin de la perestroïka. C’est le tricolore blanc-bleu-rouge qui était érigé au-dessus de la Maison du gouvernement russe lors du putsch du mois d’août de 1991, un putsch qui a mis fin à l’époque soviétique.

Le drapeau de chaque Etat traduit son identité. C’est une importance capitale d’éduquer la jeune génération dans un esprit du patriotisme. Ainsi, pour chaque citoyen russe, les couleurs nationales « blanche, bleue et rouge » signifient quelque chose d’intime, évoquent des souvenirs liés à leur patrie.

La journée du drapeau national n’est pas un jour fériée en Russie, c’est juste un petit rappel historique car sans passé il n’y a pas de futur, comme sans drapeau et sans hymne, il n’y a pas d’Etat.

La coopération centrafricano-russe

Aujourd’hui, la fédération de la Russie est au chevet de la République centrafricaine pour l’aider à résoudre la crise qu’elle a vécue depuis 2013. Cette coopération centrafricano-russe a connu de succès et s’est matérialisée par des actes concrets tels que :

– Le renforcement des relations entre la RCA et la Russie, manifesté par la formation de plus d’un millier d’éléments des Forces Armées Centrafricaines par les instructeurs russes ;

– La mise à disposition de l’Armée centrafricaine des équipements militaires ;

– L’implication de la Russie aux côtés du peuple centrafricain sur le plan humanitaire et économique ;

– L’appui de la Fédération de Russie pour la levée partielle de l’embargo sur les armes à destination des FACA ;

– L’appui diplomatique de la Russie dans le processus ayant conduit à la signature de l’accord de paix entre le gouvernement et les groupes armés ;

– L’aide humanitaire de la Russie aux déplacés d’Alindao à l’archevêché de Bangui ;

– La réhabilitation complète du centre de la mère et de l’enfant ;

– La création des hôpitaux mobiles dans les provinces de la RCA (Bria, Ouadda et Birao) ;

En d’autres termes, la présence russe en terre centrafricaine pendant ces moments difficiles ont permis d’entamer une nouvelle étape du décollage de ce pays d’environ 5 millions d’habitants. C’est pourquoi, en cette fête nationale du drapeau de la Russie, le peuple centrafricain souhaite heureuse célébration de cette fête à toute la colonie russe en RCA.

Commentaires

commentaires