Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : L’ambassadeur russe raconte les détails de son entretien de 2 heures avec Touadéra

Les couleurs de la Russie et de la Centrafrique

Par Hermann DOUMBA

Bangui 4 juillet 2019— (Ndjoni Sango) : Le Président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a reçu en audience l’Ambassadeur russe en Centrafrique, Vladimir Titorenko. Selon le diplomate russe, la rencontre d’affaires a duré environ 2 heures. Ce temps s’est prouvé suffisant pour discuter d’au moins 7 sujets concernant les relations entre la Russie et la RCA.

Au centre d’attention des autorités centrafricaines et ses fidèles partenaires est la mise en œuvre de l’accord de Khartoum. Pour appuyer la réconciliation nationale, la Russie accord un soutien militaire à la RCA nécessaire à la modernisation et le renforcement des forces armées et de la gendarmerie de la République.

L’ambassadeur russe a souligné que la RCA avait besoin de forces militaires puissantes afin de garantir la souveraineté et le contrôle étatique sur l’ensemble du territoire du pays. Pourtant, pour le moment la capacité défensive des forces de l’ordre centrafricaines n’est pas suffisante, et c’est justement pour cette raison que la Russie doit continuer à livrer les armes en RCA à titre gratuit, le diplomate russe a noté. Un nombre de bataillons de militaires centrafricains ayant reçu une formation sous la direction d’instructeurs russes à un centre éducatif à Berengo doivent être munis d’armes.

Le président de la RCA et l’ambassadeur russe ont également procédé à la discussion de l’ouverture prochaine de la représentation officielle du Ministère de la Défense de la Fédération de Russie auprès du Ministère de la Défense de la RCA. La mesure est nécessaire pour la coordination précise des structures de défense des deux pays partenaires.

Un traité militaire respectif a été conclu en avril 2019 pendant la visite de la ministre centrafricaine de la défense Marie-Noëlle Koyara à Moscou. La représentation est censée ouvrir ses portes dans 2-3 mois, il ne reste que des moments techniques à régler avant l’ouverture.

Les parties ont touché à encore un sujet important. Le 15 avril le président russe Vladimir Poutine a signé une directive sur l’envoi des militaires russes dans la composition de la mission des Nations Unies sur la stabilisation en RCA.

30 fonctionnaires doivent commencer leur travail dans la composition de la mission MINUSCA. Le président centrafricain a remarqué dans l’entretien avec l’ambassadeur russe que la présence des Russes était nécessaire pour équilibrer la composition ethnique française à la MINUSCA.

Vladimir Titorenko a expliqué que les 30 spécialistes russes ne sont toujours pas arrivés en RCA uniquement parce que les Nations Unies n’ont pas encore répondu à la demande de la Russie sur l’emploi et le financement des fonctionnaires russes. Le diplomate russe a exprimé son espoir que la décision nécessaire sera prise d’ici août ou septembre.

Titorenko a noté que le leader centrafricain, Faustin-Archange Touadera, était au courant des derniers évènements sur la scène politique internationale. Le président centrafricain et l’ambassadeur russe ont discuté de la situation au Soudan, la position de la RCA à l’égard de l’indépendance de Kosovo et d’autres sujets d’actualité.

La RCA et la Russie continuent de renforcer leurs relations bilatérales et de collaborer dans les domaines les plus importants pour la République.

Commentaires

commentaires