Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA-Russie: la relance économique comme seconde phase de la coopération

Par Erick NGABA

le président russe Vladimir Poutine et son homologue centrafricain Faustin Archange Touadera à Sotchi
le président russe Vladimir Poutine et son homologue centrafricain Faustin Archange Touadera à Sotchi

Bangui 25 octobre 2019— (Ndjoni Sango) : le forum économique de Sotchi a été un déclic économique pour la République Centrafricaine et pour le reste de l’Afrique. Ce rendez-vous de l’histoire entre la Russie et l’Afrique tenu du 23 au 24 octobre 2019, est une opportunité pour le président de la République Faustin Archange Touadera qui, lors d’un tête-à-tête avec son homologue russe Vladimir Poutine, a exprimé le désire de passer à une vitesse supérieure des relations bilatérales, notamment le volet économique.

La rencontre bilatérale entre le président russe, Vladimir Poutine, et le président centrafricain, Faustin Archange Touadera, s’est soldée à beaucoup de promesses pour le renforcement de la coopération. La sécurité, la question de l’embargo sur les armes, la technologie et l’économie était au centre du tête-à-tête entre les deux personnalités.

Lors de leurs échanges, le Président Touadera a émis le souhait de passer à vitesse supérieure dans l’élan de la coopération avec la Fédération de la Russie. Il s’agit en effet de la deuxième phase du renforcement de la coopération.

Le président centrafricain a exprimé ces vœux pour ainsi relancer de l’économie centrafricaine fragilisée par la crise militaro-politique.

« Nous sommes favorables au rétablissement rapide de la coopération commerciale et économique avec la Russie. Nous sommes intéressés par des domaines tels que l’extraction des ressources minières, l’agriculture, la production alimentaire, le secteur énergétique et l’industrie du bois. La formation des spécialistes pour ces domaines est aussi très importante », a indiqué Faustin Archange Touadera.


Le président centrafricain soutient l’idée de la création d’un Conseil d’affaires « Russe-Afrique » et propose de créer un conseil d’affaires « Russie-RCA » en tant qu’outil de gestion de la coopération commerciale et économique.

C’est un souhait que le président Poutine prête l’attention afin de satisfaire le partenariat avec la République centrafricaine, pays pauvre en infrastructures mais riche en potentiel économique. il a ainsi promis à son homologue centrafricain l’envoie rapide en Centrafrique des experts russes afin d’évaluer tous les besoins prioritaires de ce pays affaibli par le conflit.

Commentaires

commentaires