Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: fin de formation des agents douaniers au logiciel SIDONIA ++

Fin de formation des agents douaniers en Sidonia++@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 18 mars 2018 (Ndjoni Sango): Les informaticiens de la douane centrafricaine ont achevé leur formation au logiciel Sidonia++ ayant duré 25 jours à Bangui. S’inscrivant dans le cadre du programme de renforcement des capacités des fonctionnaires des douanes à travers le projet de facilitation des transports et transit en zone CEMAC, cette formation financée par  la Banque mondiale vise à informatiser le système douanier de la République Centrafricaine.

La douane centrafricaine est en train de connaître des avancements dans son système. L’atelier organisé à l’intention des informaticiens de la douane marque le début d’un processus de modernisation des procédures douanières. Ils sont une vingtaine d’informaticiens à prendre part à ce programme.

Ce système d’informatisation permette d’assainir l’environnement commercial en République Centrafricaine, en vue de sécuriser les recettes et l’allègement des procédures douanières. Le spécialiste en transport principal de la Banque mondiale, Marc Navelet, se réjouit de ce pas franchi au niveau la douane centrafricaine.

« Cet atelier a trouvé toute sa justification dans le renforcement des capacités des administrations douanières centrafricaines. Les appréciations générales de toutes les personnes formées durant 4 semaines sont toutes satisfaisantes et encourageantes pour la suite de toute autre activité. Il y a une responsabilité pour les participants de pouvoir disséminer eux aussi auprès de leurs collaborateurs les compétences acquises», a-t-il commenté et d’ajouté : « je ne doute pas de la volonté et la capacité du gouvernement centrafricain à pouvoir être aussi en mesure d’accompagner cet effort ».

Sidonia++ est un système mis en œuvre par la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et de développement. Ce système instauré en Centrafrique depuis 2006 et qui devrait permettre de gérer les transites, le paiement des droits et taxe n’est pas utilisé dans le pays avec toutes ses fonctionnalités.

A travers cet atelier, la douane centrafricaine a décidé renforcer les capacités de ses informaticiens qui sont en charge de la mobilisation des recettes douanières.

La douane centrafricaine a accumulé beaucoup de retard dans la mise en œuvre de logiciel Sidonia ++, comparativement à d’autres douanes des pays de la sous-région qui sont en train de migrer vers la version plus élaborée dont Sidonia world. Cette session de formation qui a duré quatre semaines a été sanctionnée par les certificats.

Dans ce projet de facilitation des transports et transit en zone CEMAC, mis en œuvre par  le cabinet d’expertise et de formation douanière dénommé Kowabis Consulting,  il est prévu deux autres sessions.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires