Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Les informaticiens douaniers formés au logiciel Sidonia++ pour la sécurisation des recettes

les cadres de la douane en session de formation@Erick Ngaba

Par Mamadou NGAÎNAM

Bangui 22 février 2018 (Ndjoni Sango): Une vingtaine d’informaticiens de la douane centrafricaine est en formation sur le logiciel Sidonia ++. Dans le cadre du programme de renforcement des capacités des fonctionnaires des douanes à travers le projet de facilitation des transports et transit en zone CEMAC, le cabinet d’expertise et de formation douanière dénommé Kowabis Consulting a lancé le 19 février 2018 à Bangui, cet atelier de 25 jours financé par  la Banque mondiale.

Pour passer le cap de l’état embryonnaire, la douanière centrafricaine se fixe comme objectif d’informatisation du système comme les autres douanes à travers le  monde Les cadres de la douane centrafricaine entame le processus de réforme de leur administration permettant d’assainir l’environnement commercial en République Centrafricaine. Cette réforme vise donc la sécurisation des recettes et l’allègement des procédures douanières.

« L’organisation mondiale qui coiffe toutes les douanes à travers le monde a préconisé la douane du 21ème siècle, la douane moderne. Il s’agit pour chaque douane de faire des réformes au niveau des échanges, la dématérialisation des procédures douanières et bien évidemment la gestion des risques pour rendre les contrôles douaniers plus efficients qui tranchent avec les contrôles classiques. Et le logiciel Sidonia++ gère toutes ces procédures », a expliqué Omer Kowakoa, Consultant au cabinet d’expertise Kowabis Consulting.

Sidonia++ est un système mis en œuvre par la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et de développement. Ce système instauré en Centrafrique depuis 2006 et qui devrait permettre de gérer les transites, le paiement des droits et taxe n’est pas utilisé dans le pays avec toutes ses fonctionnalités. A travers cet atelier, la douane centrafricaine a décidé renforcer les capacités de ses informaticiens qui sont en charge de la mobilisation des recettes douanières.

« L’informatisation et la maîtrise de Sidonia++ demeure le projet phare de la direction générale de la douane centrafricaine, un domaine stratégique par excellence. Car nous avons accumulé beaucoup de retard comparativement aux autres pays de la sous-région qui sont en train de migrer vers la version plus élaborée Sidonia world. Eu égard à ce constat, vous pouvez mesurer l’importance de cette session », a intimé Daniel Ngueremi, Directeur Général Adjoint chargé des services extérieurs de la douane.

Cette session de formation va durer quatre semaines. S’en suivront deux autres sessions s’inscrivant dans le projet de facilitation des transports et transit en zone CEMAC

Commentaires

commentaires