Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : la CBCA honore son personnel à travers un accord d’établissement

signature de l'accord d'établissement

Signature de l’accord d’établissement 

Par Eric NGABA

Bangui 23/04/17 (www.ndjonisango.net): La Commercial Bank Centrafrique (CBCA) s’engage à améliorer davantage la prestation de son service en rénovant les conditions de vie et de travail de son personnel. A cet effet, un accord d’établissement a été conclu, le 21 avril 2017, entre la Direction Générale de la Banque et son personnel. L’objectif visé est d’avoir un cadre consensuel qui permettra aux deux parties de promouvoir le dialogue social pour garantir un meilleur climat de travail au sein de l’institution.

La signature de cet accord d’établissement a eu lieu dans le hall de l’institution en présence du Directeur général de travail et de protection sociale, Justin Bruno Sambia Bamingo, des hauts cadres de la CBCA dont les Directeurs de différents services et des agents de la banque. Cet accord collectif d’établissement est la consécration de la qualité de dialogue social au sein de la banque. Il permettra à la CBCA d’instaurer un climat apaisé de travail au sein de son personnel.

singature par le DG

Signature par le DG

C’est ce qu’a fait savoir le Directeur Général de la CBCA, Yves Dessandé : « Cet accord collectif d’établissement est la consécration de l’excellente qualité de dialogue social au sein de la banque. C’est pourquoi cela constitue pour moi une fierté. Sa signature et sa mise en œuvre permettront d’instaurer et de garantir un bon climat de travail et une bonne cohésion sociale au sein de la CBCA . Il permettra de régler toutes les relations professionnelles entre l’institution et l’ensemble de son personnel et constituera en cela une source permanente de motivation. Je voudrais féliciter le personnel et les déléguées du personnel pour leur implication forte à la réalisation de ce projet collectif. Je voudrais aussi féliciter Monsieur Sambia, Directeur central et Monsieur Wilibiro, Directeur des Ressources humaines qui ont su mener avec succès ce projet en relation avec le personnel ».

L’aboutissement de ce projet collectif est le fruit d’un travail abattu par les deux parties notamment les cadres de la banque et le personnel depuis un bon bout de temps. Il vient compenser l’abnégation et la détermination des femmes et des hommes qui œuvrent professionnellement pour le développement socio-économique au sein de la  CBCA en dépit de plusieurs années de crise militaro-politique que la République Centrafricaine a traversée. Durant cette crise en 2013, la CBCA a connu un moment de renaissance à travers la mise en place d’un dispositif par la direction générale et le Conseil d’administration. Par ailleurs, un programme a été établi pour l’amélioration des conditions de vie et de rémunération de l’ensemble du personnel de la banque. L’aboutissement de ce programme est aujourd’hui la signature de cet accord collectif d’établissement.

« Avec ce document, nous allons prendre en compte les préoccupations de nos collaborateurs à l’intérieur du pays où, nous sommes l’une des banques à avoir plusieurs agences. Et ces collaborateurs qui se dévouent pour nos banques qui se trouvent dans l’arrière-pays prennent de fois quelques risques énormes. Et pour les encourager dans ce travail, cet accord d’établissement va leur donner un peu plus d’autonomie et de compensation par rapport à ces risques. Le dialogue social, c’est un cadre de concertation sociale qui est réelle depuis plusieurs années au sein de notre banque. C’est ce cadre qui nous a permis de traverser ces moments difficiles. C’est un défi que nous avons relevé. Nous mettons tout en œuvre pour que cela se pérennise », a expliqué le Directeur des Ressources humaines, Gonzales Wilibiro-Guela.

Ce projet vient comme une bouffée d’oxygène pour le personnel qui trouve satisfaction aux conditions de vie et de travail.

Signature par la deléguée du personnelle

Signature par les délégués du personnel 

« Si aujourd’hui, ce projet est devenu effectif, je voudrais d’abord féliciter mes collègues délégués et les camarades travailleurs qui nous ont soutenus pendant ce moment car c’est une lutte collective. Et nous remercions la direction générale de sa compréhension et de sa bonne volonté pour que ce document devienne effectif aujourd’hui. En particulier, je félicite le DRH pour son temps qu’il a pris afin de rendre effectif ce document», a témoigné Béatrice Kokassa, déléguée du premier collège des cadres.

Il est à noter que la Commercial Bank Centrafrique est la seule banque du secteur bancaire en République Centrafricaine à pouvoir initier ce projet collectif afin de créer un cadre consensuel entre la Direction Générale et le personnel. Ce qui a permis à cette banque d’améliorer les conditions de travail et de rémunération de l’ensemble de ses 133 travailleurs.

Commentaires

commentaires