Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: le centre de formation en agriculture bio de Bida Koyagbele, une aubaine pour le secteur agricole

Pascale Bida Koyagbele, du centre d’agriculture bio@Christian Bandali

Par Christian BANDALI

Bangui 7 avril 2018 (Ndjoni Sango) : A l’initiative de l’association des paysans centrafricains (APC), un centre de formation en agriculture Bio pour les  futurs entrepreneurs agricoles  est opérationnel dans le 7ème Arrondissement de la ville de Bangui au bord du fleuve Oubangui.

Le Président de l’association des paysans centrafricains (APC) initiateur de ce centre de formation, Pascale Bida Koyagbele, parle de ses débuts dans l’agriculture  et ses motivations à créer ce Centre.

« Mes débuts dans l’agriculture remonte dans les années 2010, c’est une passion que je tiens depuis ma tendre enfance, j’ai été initié par ma grand-mère je dirai à aimer la terre connaitre la vertu de la terre et aujourd’hui face  à la crise que nous connaissons on se rend compte que l’agriculture pourra aider à développer le pays mais aussi un espace d’incubation, de réconciliation et pour entretenir une certaine forme de cohésion sociale. Ce qu’on s’évertue à faire dans le cadre de ce centre de formation  agricole Bio Nous avons  pour ambition de former des jeunes entrepreneurs qui vont produire Bio, une production agricole de qualité qui va nous permettre d’offrir à nos compatriotes des produits sains » a-t-il souligné.

Il revient sur les premiers objectifs de l’association des paysans Centrafricains.

 « En tant Leader paysans on avait pour mission de défendre les intérêts des paysans et nous avons estimés qu’à travers la vision que nous avions développé celle de faire de la Centrafrique le grenier de l’Afrique  et développer une production de qualité qui sera reconnue par le monde, pour ce faire APC s’inscrit dans une logique de production Bio » a ajouté Bida Koyagbele.

Bida Koyagbele donne des précisions sur les sources de financement et le nombre des étudiants en charge.

 « Nous avons une cinquantaine d’élèves qui sont totalement prise en charge  sur le plan nutritionnel, sanitaire et recevront des bourses mensuelles pour leur permettre de subvenir a leur besoin,  ils  viennent des 4 Coins de la République Centrafricaine, nous sommes dans la dynamique d’aller jusqu’ à 60 étudiants, la grosse partie des activités se fait sur fonds propre » a conclu le Président de L’APC.

Les Etudiants Bissakounou Rodrigue de la région de Nana-Gribizi et Samedi Olivia du 4ème  Arrondissement de Bangui se réjouissent de cette initiative et parlent d’un nouvel élan dans le domaine agricole.

 « Nous pensons que ce Centre de formation pourra apporter un plus pour la jeunesse qui se cherche au lieu de se lancer dans la délinquance. On a une occupation qui pourra faire de nous des entrepreneurs agricoles de demain, aux Etats-Unis les Riches c’est la plupart des agricultures et des éleveurs, nous encourageons les autres à faire comme nous pour contribuer au développement de notre pays la Centrafrique » ont-ils conclu.

L’agriculture reste et demeure un secteur incontournable du développement en République Centrafricaine. Ce secteur comme pourvoyeur d’emploi fait partie des priorités du gouvernement centrafricain

Commentaires

commentaires