Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : le symposium ‘‘entreprise et partenariat’’, une aubaine pour les PME

Une vue des participants aux travaux de symposium@Eric Ngaba

Une vue des participants aux travaux de symposium@Eric Ngaba

ar Eric NGABA

Bangui 21/12/2017 (www.ndjonisango.net): Les entrepreneurs et partenaires se sont réunis  en symposium du 14 au 16 décembre courant à Bangui. Organisé par le Conseil National de Crédit (CNC), en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ce Symposium portant sur le thème ‘’Entreprise et financement’’ vise à informer et à former les Petites Moyennes et entreprises      (PME) sur les dispositifs de financements existants et les conditions de leurs utilisations. 

Durant les trois (3) à Bangui, les managers des entreprises et des banques implantées en Centrafrique ont longuement échangé sur les dispositifs de financement. Le Symposium a été placé sous le patronage du premier ministre Simplice Mathieu Sarandji qui a ouvert les travaux à l’hôtel Ledger.

Le chef du gouvernement a précisé que ce symposium permet de rendre les entreprises plus compétitives à travers les financements bancaires. D’après lui, les petites et moyennes entreprises sont les moteurs de la croissance et de la création d’emploi. Car, a-t-il martelé, l’Etat à lui seul ne peut pas employer tous les jeunes diplômés sans emplois.

Plusieurs thématiques ont été abordées en plénières et approfondies en ateliers durant les 3 jours d’échanges entre banquiers et entrepreneures. Il s’agit le mécanisme du financement de la BEAC, les conditions d’accès des entreprises aux crédits bancaires, le nouveau code des PME, les éléments clés d’un financement, et le traitement des entreprises en difficulté.

Photo de famille des membres du gouvernement avec les entrepreneurs@Eric Ngaba

Les membres du gouvernement, entrepreneurs et banquiers@Eric Ngaba

Le ministre des Finances Henri Marie Dondra qui a clôturé les travaux, en sa qualité de Président du conseil national du crédit, a rappelé les objectifs recherché à travers la tenue de ce symposium en ces termes : « Nous essayons de former les opérateurs économiques à s’approprier des mécanismes de financement qui existent sur place et d’identifier les difficultés pour que le Gouvernement puisse saisir et voir comment accompagner nos partenaires de crédits».

Du côté de l’OIF, Co-organisatrice de ces assises, la tenue de ce symposium constitue une phase d’un processus du développement de l’entreprenariat en Centrafrique. , tout en réaffirmant l’appui de son institution à la RCA.

« Il y a déjà eu des travaux faits sur le financement et que ce symposium n’est qu’une continuité. Nous, à l’OIF, notamment la Secrétaire générale, Mme Michael Jean, sommes engagés à soutenir l’entreprenariat en RCA dans le processus de relèvement. Nous avons décidé de nous joindre à cette initiative du Conseil national de crédit parce que ce symposium cadrait bien avec les objectifs que nous nous sommes fixés au niveau de la Centrafrique », a indiqué Tatiana Yangoupanda, Représentante de l’OIF à ce symposium.

Pour sa part, le Directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a estimé que les travaux du symposium ’Entreprise et financement’’ ont été un véritable succès.

« Les objectifs ont été atteints compte tenu de l’engouement, de la participation et de l’assiduité aux divers ateliers qui sont les véritables indicateurs qui rassurent », a affirmé Ali Chaibou, Directeur national de la BEAC.

La tenue de ce symposium tient lieu suite au constat selon lequel les opérateurs économiques se plaignaient de la frilosité des établissements des crédits, en particulier les crédits d’investissements. Les banques font souvent état, entre autres, de l’absence des dossiers bancables et de l’insuffisance des garanties.

Face à cette situation, le Conseil National de Crédit qui est l’autorité monétaire nationale, a décidé de réunir autour de la table, les experts nationaux et internationaux pour approfondir la réflexion les dispositifs de financement des entreprises.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance pour plusieurs agences presses internationales, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’information www.ndjonisango.net. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325.

Commentaires

commentaires