Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: les cadres des douanes formés en technique de contrôle en entreprise

Les participants à la formation en technique de contrôle en entreprise@Erick Ngaba

Par Mamadou NGAINAM

 Bangui 25 mai 2018 (Ndjoni Sango): Au moins 17 cadres des douanes centrafricaines ont achevé, le 22 mai dernier, leur formation en technique de contrôle en enquête sanctionnée par un certificat.  Financée par la banque mondiale dans le cadre du renforcement des capacités des fonctionnaires douaniers centrafricains, à travers le projet de facilitation des transports et de transite en zone CEMAC, la formation est organisée par le cabinet COWABITE Consulting Sarl.

Du 7 au 22 mai 2018, les cadres de l’administration douanière de la République Centrafricaine ont renforcé leur capacité en « technique de contrôle en entreprise et gestion des risques ». Le thème choisi vient, selon le Directeur Général des douanes, du constat sur les fraudes qui s’opèrent dans les entreprises.

« Nous avons organisé cette formation sur ce thème car les fraudes douanières se font à travers les entreprises et les grandes sociétés de la place. Raison pour laquelle, nous avons réfléchit avec le cabinet COWABITE sur ce thème pour que les douaniers puissent être imprégnés de différente technique de contrôle des entreprises. Car le renforcement des capacités d’une administration est très capitale comme la nôtre» a expliqué le Directeur Général des douanes, Frédéric Inamo.

Cette formation a permis aux participants de jogger leur niveau en technique de contrôle en entreprise et gestion des risques.

« Avant, en tant qu’enquêteurs, nous allons sur le terrain pour tout juste chercher les infractions afin de sanctionner les entreprises. Mais maintenant avec le contrôle en entreprises, c’est de voir la conformité, l’application de la loi et les réglementations de la douane. C’est un nouvel outil que nous avons eu et nous permettra de faire un travail différent de ce que nous faisons au paravent. La douane a aujourd’hui une nouvelle de contrôler », a fait savoir Brigitte Mamadou, inspectrice à la douane.

A écouter le Directeur Général des douanes centrafricaines, cette formation n’est qu’un début de formation des cadres de l’administration douanière. D’après lui, d’autres formations s’en suivront afin d’outiller ces cadres pour une efficacité dans les opérations.

Commentaires

commentaires