Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : un pas vers le règlement de la fiscalité au marché KM5 à Bangui

une vue du marché Km5 dans le 3è arrdt de Bangui

Par Christelle ADRISSE

Bangui 7 Aout  2019—(NDONI SANGO) : Une réunion de sensibilisation s’est tenue ce matin au cabinet du ministère des finances et du budget, en présence des ministres des Finances, Henri-Marie Dondra, de la Sécurité publique, Henri Wanzet Linguissara, de la Justice, Flavien Mbata, du Commerce, et une délégation des commerçants du marché PK5 (KM5). La rencontre vise à sensibiliser les commerçants de secteur économique du 3ème arrondissement de Bangui, afin d’y restaurer l’autorité de l’Etat pour pouvoir contrôler les recettes  fiscales échappant au trésor public.

Durant les échanges, le ministre des finances et du budget a mis l’accent au retour des agents de l’Etat dans le 3ème arrondissement de Bangui, en particulier le marché du KM5. Car, selon lui, le marché KM5 n’est plus sous le contrôle des agents de la mairie ni de l’impôt depuis 2013.

«Les recettes fiscale avant la crise s’élevaient  à 3milliards de FCFA, ce qui est désormais à 100.000 millions de FCFA. Restaurer l’autorité de l’Etat au marché KM5 pourrait être un début de solution pour la RCA, car ce marché est le poumon économique», a-t-il déploré.

Pour leur sécurité dans la localité, le membre du gouvernement a préconisé qu’il sera préférable de protéger les agents qui y seront déployer afin d’exercer leur travail comme il se doit.

Plusieurs commerçants du marché KM5 ont eu l’occasion d’exposer leurs difficultés rencontrées depuis le début de la crise. Beaucoup se plaignent de leurs conditions de vie et leurs biens dont les maisons d’habitation, les boutiques occupées.

Le délégué des commerçants du KM5, Djibrine Youssouf, déplore également cette situation. Il salue par ailleurs, cette initiative du retour de l’autorité de l’Etat dans cette zone. Il souhaite une communication sur ce processus pour faciliter à l’avenir la collecte des ’impôts, des loyers et les tickets de la mairie.

Une réunion conjointe entre la MINUSCA et la Sécurité intérieure est prévue dans les prochains jours en vue de faciliter les patrouilles mixtes au PK5.