Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: vers un nouveau programme économique et financier avec le FMI

 Par Christelle ADRISSE

Le ministre des finances Henri-Marie Dondra avec le chef de mission du FMI Eduard Martin@photo Com MFB
Le ministre des finances Henri-Marie Dondra avec le chef de mission du FMI Eduard Martin@photo Com MFB

Bangui 10 novembre 2019—(NDJONI SANGO) : Le ministre des finances et du budget, Henry-Marie Dondra, et une équipe de la mission du FMI conduite par Eduard Martin, ont entamé des négociations en vue d’un nouvel accord économique et financier. Ce programme vise à réduire davantage les déséquilibres budgétaires et extérieurs tout en favorisant une croissance vigoureuse et pérenne ainsi que la réduction de la pauvreté.

Quand tenue de la fragilité du pays sur le plan sécuritaire,  le gouvernement et le FMI ont entamé des négociations pour la mise en place un nouveau programme économique et financier. Ce programme Ce est axé sur trois principaux piliers à savoir, entre autres, une politique budgétaire saine, des réformes structurelles visant à renforcer la gestion efficace et efficiente des finances publiques, de l’amélioration de la gouvernance et du climat des affaires.

Après des échanges avec les autorités du pays, des résolutions dans le domaine économique sont prises par les deux parties pour permettre au pays de se relever de sa fragilité.

Après des échanges avec les autorités du pays, des résolutions dans le domaine économique sont prises par les deux parties pour permettre au pays de se relever de sa fragilité.

Le ministre des Finances et du budget a clarifié au cours d’une conférence de presse les résultats macroéconomiques du pays ayant permis de mettre en œuvre la politique économique.

« Ce que reçoit l’Etat sur les taxes  aujourd’hui, nous permet pas d’exploiter nos richesses. Notre budget est encore déficitaire, nous pensons qu’avec la relance progressive de notre économie, cela pourrait éventuellement se faire » a-t-il-expliqué.

La nouvelle mission du FMI, va s’accentuer sur  les nouvelles réformes  à savoir la numérique, le digitale, la gouvernance et le climat des affaires. La mission du FMI se félicite du progrès réalisé par le gouvernement dans sa politique économique.

 « Le développement économique récent était globalement positif, la croissance économique tirée par des activités miniers, forestière et BTT devraient atteindre 4000% cette année et 5000% l’année prochaine», a déclaré  Eduard Martin, chef de mission du FMI.

Dans ses explications par ailleurs, le chef de mission du FMI, Eduard Martin, a évoqué la question de l’insécurité qui règne encore dans les provinces de la RCA, ce qui affaiblit, d’après lui, les recettes de l’Etat.

Il à noté  que les particularités de ce nouveau programme est basé sur une politique budgétaire simple, l’amélioration de la gouvernance, des climats des affaires, prestation des marchés public et la limite des dommages.

Ces négociations interviennent après que la RCA ait bouclé les cinq revues financières avec l’institution de Breton Wood.