Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: la réhabilitation du lycée de Miskine empêche la reprise des classes

Par Christelle ADRISSE

Les jeunes filles du lycée de Miskine durant la célébration de la journée des martyrs en janvier 2016 à Bangui@ photo Erick Ngaba
Les jeunes filles du lycée de Miskine durant la célébration de la journée des martyrs en janvier 2016 à Bangui@ photo Erick Ngaba

Bangui 28 octobre 2019— ( Ndjoni Sango) : Prévue au début pour le 1er  octobre, la rentrée des classes au lycée Miskine, l’un des lycées de Bangui la capitale, n’est pas encore effective comme il se doit depuis le lancement officiel de l’année académique 2019-2020. Pour cause, les travaux en cours de la réhabilitation des toitures des bâtiments du lycée empêchent les élèves de reprendre les cours, à l’exception  des clases d’examens.  

Une foule d’élèves pointée ce lundi matin devant l’établissement, manifestant la colère sans savoir à qui s’adresser, se tient devant le portail principal fermé du fait des travaux effectués à l’intérieur de la concession.    

Or, le délai d’exécution des travaux de réhabilitation de cet établissement devrait se faire dans 4mois, à compter du mois d’août, les élèves perturbés par ces décalages se posent la question de savoir si réellement ils  parviendront à respecter le calendrier académique prévue pour l’année en cours.

Contrairement à d’autres établissements qui ont même déjà commencés les évaluations, le lycée de Miskine est largement en retard par rapport au processus habituel. Choqués par ces démarches, beaucoup d’élèves se sentent délaisser et sollicitent l’intervention du gouvernement

 « Je ne comprends pas que les travaux de réhabilitation  de notre école n’ont pas débuté à tant c’est le 4 lundi qu’on vient pour les cours et qu’on nous dise de revenir le lundi d’après. Ce n’est pas croyable  nous somme vraiment en retard. Il faut que le ministre de l’éducation fasse quelques chose pour remédier à ce problème dans un bref délai » a souhaité Igor, un élève qui nous avons interrogé ce matin devant le portail du lycée.

Alors qu’en principe, ces travaux se font pendant les grandes vacances. Mais, comme on peut le constater, la date d’exécution des travaux tend vers la fin. L’incertitude règne encore au regard des travaux en cours d’exécution. Confus, plusieurs élèves se posent des questions par rapport à ce problème

 « Ils privilégient juste les classes d’examen, la 3ème  et la terminal qui sont délocalisés présentement au lycée Gobongo et nous autres qu’allons nous faire pour rattraper nos retards. On n’en à marre de venir rester  devant le lycée à chaque fois» a déploré Anselme élève en classe de 1ère.

Pendant les élèves des autres classes attendent la finition des travaux de réhabilitation des toitures, ceux des classes d’examens sont déportés au lycée de Gobongo pour poursuivre démarrer les cours.

Notons qu’il y’a également des travaux conjoint qui seront réalisés au sein de l’établissement, sous financement de l’agence Française de Développement (AFD) pour permettre de libérer le nombre pléthorique des élèves dans les salles de classe.

Commentaires

commentaires