Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

La sécurité renforcée à Bangui à quelques heures de résultats définitifs des élections

IMG_6620

Patrouille conjointe Minusca et police centrafricaine/@Eric Ngaba

Ndjoni Sango (Bangui 25/01/16):_Les rumeurs en circulation dans la capitale centrafricaine soulèvent de doute au sein de la population sur les résultats définitifs que la Cour Constitutionnelle de Transition va annoncer dans quelques heures. Si bien que dans les rues de Bangui, l’on constate la timidité des activités ce matin. Des dispositifs sécuritaires sont en place afin de rassurer la population. Dans les quatre coins stratégiques de la capitale, les casques bleus de la MINUSCA, ainsi que les Forces armées centrafricaines (FACA), la gendarmerie et la police nationale jalonnent les rues.

En prélude à la proclamation ce lundi des résultats définitifs de double scrutin du 30 décembre 2015 en République centrafricaine, la sécurité est renforcée dans la capitale. Aux bords des voies de la capitale, la MINUSCA, les FACA, la gendarmerie et la police centrafricaine sont positionnées avec tout moyen possible de faire face aux éventuels troubles.

Des rumeurs font état d’un éventuel débordement par des fauteurs de trouble en cas de changement dans les résultats en défaveur ou en faveur des deux candidats provisoirement favoris du peloton. A cet effet, les responsables des établissements privés et publics ont d’ores et déjà pris des mesures à leur niveau, ordonnant aux élèves de rester à la maison. Par ailleurs, certains services et commerces sont temporairement suspendus en attendant la proclamation des résultats définitifs des élections par la Cour Constitutionnelle, instance compétente de la proclamation des résultats définitifs du scrutin.

Pour rappel, Anicet Georges Dologuelé, candidat de l’Union pour le Renouveau centrafricain (URCA) et le professeur Faustin Archange Touadera, candidat indépendant sont provisoirement en tête des résultats provisoires annoncés par l’Autorité Nationale des Elections (ANE), avec respectivement 23,78% et 19,42% des voix.

Eric NGABA

Commentaires

commentaires