Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: la problématique d’assainissement au centre d’une sensibilisation de la Mairie de Bangui

Président de la délégation spéciale de la ville de Bangui@Franck

Président de la délégation spéciale de la ville de Bangui@Franck

Par Stéphane KOURAKOUBA

Bangui 17 janvier 2018 (www.ndjonisango.net): Le 6e arrondissement de Bangui a servi de cadre au lancement de la première réunion de sensibilisation sur la problématique d’assainissement. Cette réunion qui a eu lieu le jeudi 11 janvier 2018, s’inscrit dans le cadre du projet européen intitulé le renforcement  de la mairie de Bangui au sortir de la grave crise politico-militaire qu’a connue la République Centrafricaine dans son histoire profonde.  Ledit projet a été cofinancé par l’Union Européenne, le Ministère des Affaires Etrangères en partenariat avec Cité Unie France et ACTED.

Présents à cette rencontre, M. Gros Raymond Nakombo, Président de la Délégation Spéciale de la ville de Bangui,  Mme Francette Makaké, maire du 6e  arrondissement, des représentants de l’ONG ACTED,  les chefs de groupe et les chefs de quartiers. A cela s’ajoutent des notables du 5e et 8e arrondissement.

« Ce projet de renforcement des capacités de la marie de Bangui dans le domaine d’assainissement touche les marchés de 5e, 6e  et 8e arrondissements. La CUF reste disposer à soutenir  la Mairie de Bangui dans toutes les initiatives allant dans le sens de l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations », a précisé M. Mambili Nathan, Point focal de Cité Unie France(CUF).

En lui emboitant le pas, Mme Francette Makaké, Maire du 6e arrondissement s’est réjouit de la réussite de cette première réunion de sensibilisation de la population centrafricaine sur la thématique d’assainissement de la ville de Bangui, car a-t-elle dit, « l’assainissement est une affaire de tous ».

Elle a invité les acteurs locaux, les populations à mutualiser les efforts nécessaires vers les attentes et les objectifs fixés par ce projet pour un changement de comportement sur la problématique d’assainissement.

Enfin, M. Gro-Raymond Nakombo Président de la Délégation Spéciale de la ville de Bangui a pris la parole pour préciser que ce projet ambitieux concerne d’abord les 5e, 6e et 8e arrondissements où  l’insalubrité bat son plein. D’où la motivation d’engager une action de sensibilisation dans ces arrondissements avant de toucher les autres sur la problématique d’assainissement.

Il a félicité  les chefs de quartier  pour leurs engagements fermes dans tous les processus de reconstruction de la nation centrafricaine. Il les a  ensuite invité à aller au-delà des actes patriotiques posés au quotidien.

Signalons que 22  chefs du quartier ont été décorés lors de cette rencontre par le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Bangui.

Bref,  la thématique d’assainissement n’est qu’une suite logique des actions qui ont été déjà réalisées en 2017 et qui mérite d’être saluée et encouragée. Car c’est à ce prix que l’on participe à la reconstruction du pays.

Commentaires

commentaires