Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Najat Rochdi exhorte les groupes armés à cesser les attaques contre les civils, les hôpitaux et les humanitaires

Najat Rochdi, Coordinatrice humanitaire en RCA@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 7 février 2018 (Ndjoni Sango) : La Coordonnatrice humanitaire en République Centrafricaine, Najat Rochdi, s’est remontée contre les groupes armés qui continuer de causer un désastre sécuritaire et humanitaire dans le pays. Lors d’un point de presse tenue le 2 février 2018 à Bangui, la Coordonnatrice humanitaire a tancé les groupes armés de cesser aux attaques contre les civils, les humanitaires et les hôpitaux qui ne sont pas, d’après elle, une cible. 

En République Centrafricaine, les civils tout comme les humanitaires, les hôpitaux et les établissements scolaires paient les lourdes tribus des affrontements armés. Face à ce désastre qui a rendu une bonne partie de la population vulnérable, la Coordonnatrice humanitaire a appelé les groupes armés à protéger les civils et les structures sociales de base. 

« Quand on attaque les civils, quand on attaque les humanitaires, les hôpitaux, on attaque une partie de l’humanité qui est en nous. Donc, j’en appelle à tout le monde cela, et d’arrêter d’attaquer les humanitaires qui sont pour n’apporter que l’assistance humanitaire en toute indépendance, en toute neutralité, et en toute impartialité », déplore Najat Rochdi qui a déploré les 332 cas d’incidents ayant frappé la communauté humanitaire dont 14 humanitaires décédés durant l’année 2017 en Centrafrique.

Pour apporter une assistance d’urgence à la population vulnérable en 2018, la coordinatrice humanitaire en a appelé la communauté internationale  à renouveler son engagement auprès de la République Centrafricaine.

« J’appelle la communauté internationale, ainsi que toutes les bonnes volontés, à renouveler leur engagement auprès de la RCA afin de nous permettre de continuer à sauver des vies. Il y a certes encore quelques ombres au tableau mais les réalisations que j’ai citées montrent qu’ensemble nous pouvons faire de grandes choses », a-t-elle lancé et d’ajouter « qu’il faut maintenir le niveau d’engagement car la crise humanitaire n’est pas finie ».

En faisant le bilan de l’année écoulée, Najat Rochdi a indiqué que  le Plan de réponse humanitaire de 2017 a été financé à hauteur de 39%. Pour l’exercice 2018, avec un budget de 515,6 millions de dollars américains, la communauté humanitaire prévoit de répondre aux besoins de 1,9 millions de personnes.

Les priorités principales pour la nouvelle année, a fait savoir la coordonnatrice humanitaire,  demeureront la protection des civils, l’amélioration des conditions pour la fourniture d’une réponse humanitaire rapide et efficace ainsi que la mobilisation des ressources. Toutefois, elle a martelé que l’assistance humanitaire n’est pas une réponse à la crise mais une réponse à l’urgence.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance pour plusieurs agences presses internationales, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires