Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : au terme de sa visite, Ursula Mueller plaide pour une aide humanitaire d’urgence

Par christelle ADRISSE

Des personnes affectées par la crise dans un camp de fortune en Centrafrique@photo OCHA

Bangui 7 septembre 2019— (NDJONI SANGO) : La sous-secrétaire de l’ONU, et coordonnatrice adjointe des secours d’urgence, Ursula Mueller, a évalué la situation humanitaire de la République centrafricaine. C’est au terme de sa visite de près d’une semaine de travail dans ce pays classé troisième des pays frappés par la crise humanitaire chronique après le Yémen et la Syrie.

Durant son séjour en République centrafricaine, Ursula Mueller, a sillonné quelles que villes du pays les plus affectées par les violences armées.

C’est au cours  d’une conférence de presse tenue au siège d’OCHA à Bangui, que la coordonnatrice a donné sa lecture de la situation humanitaire en RCA.  

 «La situation humanitaire dans ce pays continue de se détériorer. La plus part des déplacés ont été contraintes de fuir à plusieurs reprises et ne peuvent pas rentrer chez elles en raison de l’insécurité persistante et du manque de services essentiels. Les pics de violence dans certaine régions du pays, qui avaient jusqu’à maintenant été épargnées par le conflit, créent de nouveaux déplacement et de  nouveaux besoins humanitaires », a déclaré Ursula Mueller.

Bria, Alindao et Bangassou sont les quelques ville de province de la RCA dont la coordonatrice s’est rendue au cours de sa mission. Elle a déploré le cas de plusieurs femmes touchés par la crise humanitaire, et les Violences Basées sur le Genre (VBG). Elle a également énoncé la question de l’importance de la protection civile

« J’appelle toute parties à respecter les obligations qui incombent en vertu du droit international humanitaire et à cesser tout acte de violence à l’encontre des civils, mais aussi envers le personnel et les biens humanitaires » a-t-elle évoqué.

Les besoins humanitaires sont grandissants en RCA, le plan humanitaire pour l’année 2019 requiert 430.7 millions USD, qui malheureusement est financé qu’à 50% du montant prévu.

D’après le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le nombre des personnes dans le besoins d’assistance humanitaire s’élève désormais à 2,9 millions des personnes en RCA, ce qui était par le passé 2,5 millions.

Commentaires

commentaires