Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: CICR prolonge le concours médias afin d’outiller les candidats en amant

Par Kizer MAÏDOU

Valérie Petitpierre, cheffe de la délégation du CICR à Bangui, lors de la conférence de presse du lancement du concours média@photo Kizer Maïdou
Valérie Petitpierre, cheffe de la délégation du CICR à Bangui, lors de la conférence de presse du lancement du concours média@photo Kizer Maïdou

Bangui 15 novembre 2019-(NDJONI SANGO) : Pour célébrer les 70 ans d’existences des conventions de Genève afin de garantir un plus grand respect, le Comité International de la Croix Rouge (CICR) avait lancé tout dernièrement un concours médias ouvert du 29 aout au 29 octobre 2019 à l’ intention des journalistes centrafricains du secteur publics et privés.

Vue la pertinence des sujets et les thématiques selon le Règlement intérieur le concours médias a été prolongé afin de permettre a l’organisateur initiateur du concours d’outiller d’abord les candidats sur l’importance du concours.

Le but de ce concours est de nourrir et d’influencer le débat sur le DIH et les défis liés à la protection des personnes touchées par les conflits et la violence a travers l’élaboration et la diffusion de contenus sous formats : reportages, articles de presse, interview portrait et autres.

En République Centrafricaine un peu partout dans le monde les règles du Droit International Humanitaire et les obligations qui en résultent ne sont jamais respectées ou qu’elles manquent de pertinence, c’est bien dans cette idée que le CICR avait lance ce programme tout dernièrement du 29 Aout au 29 octobre.

L’objectif est de pousser des acteurs à engager plus d’action pour un meilleur respect du DIH afin que la vie et la dignité des personnes touchées par les conflits armées et violences en Centrafrique soient préservées.

Pour un début peu de gens se sont intéresser a ce concours, dans le souci de pousser les hommes de medias a s’engager dans ce programme le CICR a organiser deux atelier afin d’outiller les candidats sur thématiques objet du concours entre autres:

 « La problématique des violences sexuelle, la problématique de la protection de la mission médicale et celle des personnes disparues et leurs familles. »

 Notons que les candidats au concours doivent obligatoirement présenter une production relative aux thèmes proposés dans le règlement intérieur qui sera soumit a un jury.

Par ailleurs il faut savoir que la République Centrafricaine qui depuis plusieurs années fait face a des conflits et de violences, fait partie des pays signataires des conventions de Genève signées le 12 Août 1949 à Genève.

Ces conventions sont contraire aux contextes centrafricain de leur dans la tourmente des conflits. Ilest important que les différentes couches de la société s’activent autour de ce programme. ll,ba=null