Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: le gouvernement assiste les sinistrés de la catastrophe naturelle

Par Erick NGABA

distribution des produits des premières nécessités aux sinistrés de Bimbo@photo action humanitaire
distribution des produits des premières nécessités aux sinistrés de Bimbo@photo action humanitaire

Bangui 27 octobre 2019— (Ndjoni Sango) : le gouvernement centrafricain par l’entremise de la ministre de l’action humanitaire de la Réconciliation nationale, Virginie Baïkoua, a assisté les148 familles, soit 1000 victimes de la catastrophe naturelle qui a frappé la capitale centrafricaine. Les premières opérations d’assistance en vivres et à des kits ont eu lieu hier sur le site de Micheline Kétié à Bimbo.

La pluie incessante qui s’abatte ces derniers temps sur la ville de Bangui et ses environs a causé beaucoup de victimes. Le fleuve Oubangui submergé par cette pluie, est sorti de son lit pour causer des dégâts. Plus de 10.000 personnes sont ainsi touchées cette catastrophe naturelle sur l’ensemble du territoire national.  

Afin d’apporter une réponse d’urgence à ces sinistrés, les autorités du pays sont descendues aussitôt sur le terrain pour faire état des lieux de la situation.

 En réponse, la ministre de l’action humanitaire de la Réconciliation nationale, Virginie Baïkoua, accompagnée de sa collègue de l’urbanisme de la ville et de l’habitat Gina Lawson Rosalem, ainsi que de quelques responsables des ONG nationales et internationales, a procédé à la distribution des produits de première nécessité et des non-vivres.

Virginie Baïkoua, et sa collègue de l’urbanisme Gina Lawson Rosalem

Environ 148 familles, soit 1000 personnes du site de Micheline Kétié à Bimbo, localité la plus touchée par cette catastrophe, sont bénéficiaires de cette première opération d’assistance humanitaire.

Vu l’ampleur de la situation, Le premier ministre, Firmin Ngrebada, a lancé vendredi 25 octobre dernier un appel à solidarité nationale et internationale.

Cet appel auprès vise à porter secours aux populations d’une partie de la capitale Bangui et celles de l’arrière pays, victimes des conséquences des pluies diluviennes abattues sur le pays ces derniers jours.

Commentaires

commentaires