Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: le ministère de l’action humanitaire retrace les actions faites à l’égard des sinistrés

Par Fiacre SALABE

distribution des produits des premières nécessités aux sinistrés de Bimbo@photo action humanitaire

Bangui 12 n0ovembre 2019— (Ndjoni Sango): Contrairement aux allégations de la gestion calamiteuse des fonds et matériels alloués par le gouvernement au ministère de l’action humanitaire et de la réconciliation nationale (MAHRN) au profit des sinistrés, les responsables dudit département ont mis en exergue toute action menée dans l’intérêt de ces derniers. Une cellule de crise a été mise en place par la primature impliquant tous les acteurs humanitaires pour la gestion orthodoxe des fonds et matériels octroyés par le gouvernement et l’ensemble des organisations humanitaires à destination des personnes sinistrées.

Certaines personnes malintentionnées ont tâché ces derniers temps d’accuser sur les réseaux sociaux la ministre de l’action humanitaire Virginie Mbaïkoua d’avoir écarté ces proches collaborateurs dans la gestion des fonds et matériels destinés aux personnes sinistrées recensées.

*Accusée d’avoir stocké les matériels en sa résidence, la rédaction de Ndjoni Sango a pu investiguer sur ces faits, et contrairement à ces rumeurs, c’est finalement la cellule de crise mise en place par le premier ministre Firmin Ngrébada qui assure le leadership de ces actions.

Joint au téléphone, le point focal du ministère de l’environnement au sein de cette cellule de crise Tanguy Assana a aussi confirmé que la ministre Virginie Mbaïkoua n’a pas géré les choses à seule, mais c’est tout un comité composé des représentants des départements concernés et des organisations humanitaires qui assurent la gestion.

Même son de cloche émis par le directeur de cabinet au ministère de l’action humanitaire Antoine Georges Mbaga, qui a pour sa part  précisé que cette cellule de crise a été mise en place par le premier ministre, et placée sous la coordination de la ministre Virginie Mbaïkoua avec l’implication des responsables de plusieurs organisations humanitaires.

Il appelle les gens à rester positifs dans leurs comportements, que de formuler des affirmations non fondées sur les actions que mène le gouvernement avec l’aide des partenaires au profit des sinistrées.

Toute fois, le ministère de l’action humanitaire a fait savoir que les matériels comme les bâches, les seaux, les savons les moustiquaires et bien d’autres remis par les partenaires sont stockés dans les bureaux dudit département, information vérifiée par la rédaction de Ndjoni Sango.

« Au lendemain de ces catastrophes, le premier ministre a mis en place une cellule de crise composée des représentants de toutes les organisations humanitaires intervenant auprès des sinistrés, sous la coordination de la ministre Virginie Mbaïkoua. Et au contraire, nous avons transformé les bureaux du département en magasin de stockage des matériels destinés aux sinistrés9+6», expliqué Antoine Georges Mbaga, directeur de cabinet au ministère de l’action humanitaire.

S’agissant de la rumeur selon laquelle la ministre Virginie Mbaïkoua aurait écarté ses proches collaborateurs de la gestion des fonds alloués par le gouvernement, les responsables du département de l’action humanitaire affirment n’avoir écarté personne dans la cellule de crise.

Il est à noter que la rédaction de Ndjoni Sango s’est rendue sur le terrain pour constater tous les faits selon lesquels, le ministère de l’action humanitaire a réellement travaillé dans l’intérêt des personnes sinistrées de suite de ces inondations. olo