Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: les sinistrés bénéficient de l’aide de la société Rayan

Par Jason MARLEY

Le représentant de Rayan et la ministre de l'actrion humanitaire Virginie Baïboua au chevet des victimes des inondations@photo Marly Pala
Le représentant de Rayan et la ministre de l’actrion humanitaire Virginie Baïboua au chevet des victimes des inondations@photo Marly Pala

Bangui  11 novembre 2019— (Ndjoni Sango): Le récent débordement de la rivière Oubangui a causé de nombreux dégâts matériels. La journée du samedi 9 novembre 2019 a été consacrée à la distribution des vivres et non vivres aux sinistrés de ce phénomène d’inondation et la visite de tous les sites des sinistrés de la capitale par la société Rayan qui appuie le ministère de l’action humanitaire dans l’élan d’assistance à ces sinistrés.

Depuis l’avènement de la catastrophe naturelle en RCA, le gouvernement par le biais du ministère de l’action humanitaire, les organisations et bienfaiteurs ne cessent de se mobiliser pour venir en aide aux sinistrés, victimes des inondations.Le weekend dernier, la société Rayan a apporté son appui à ces démunies.

Ces produits constitués des bâches, moustiquaires, ustensiles, des seaux, d’eaux et de sels sont destinés aux déplacés qui sont dans les sites de La Cour dans la commune de Bimbo, de l’école la Colombe, du quartier Kami dans le 7ème arrondissement. Un geste qui prendra fin que lorsque ce phénomène cesse, selon Safouane Zorkot, Directeur Technique de Giba(Rayan).

« La société Rayan ne baissera pas les bras en ce qui concerne l’aide aux sinistrés. Et cela va continuer jusqu’à ce que ce phénomène prendra fin », a-t-il déclaré.

Une satisfaction pour Clémentine Yando, une des bénéficiaires du site de la Cour dans la commune de Bimbo, qui demande aux responsables des sites, l’équité dans le partage des kits.

« Je suis vraiment satisfaite de cette distribution, car j’ai perdu tout mon ménage et je ne sais pas quoi faire. Dieu merci on nous a distribués ces matériels et produits pour nous permettre de subvenir à nos besoins. Mais ce que je demande, c’est l’équité ou la transparence dans le partage », a-t-elle clamé.

Certains déplacés se plaignent de la mauvaise gestion dans les distributions par quelques responsables des sites. A cela, Virginie Baikoua, ministre de l’action humanitaire met en garde ceux qui tenteront cette pratique et promet une mesure sévère.

« nous mettrons en place une stratégie pour répondre aux besoins de ceux qui sont dans des sites spontanés. C’est vrai que nous donnions ces produits, mais il faut que les responsables aient l’honnêteté de remettre à qui de droit, c’est une question de conscience. Je lance un appel à tous ceux qui ont la charge de gérer les donations, de ne pas être égoïstes. Enfin je prendrai des mesures sévères envers quiconque se permettra de faire de ces kits, ses biens personnels. Je vais y veiller personnellement », a-t-elle averti.

Il faut signaler que ces distributions se feront progressivement pour toucher toutes les zones de la République Centrafricaine, touchées par ce phénomène selon la promesse faite par le gouvernement et certaines organisations dans le pays.