Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Un accord tripartite signé entre la RCA, le Congo et UNHCR pour rapatrier les réfugiés centrafricains

Réunion stratégique de la signature de l’accord tripartite RCA, RDC et HCR pour le retour des réfugiés centrafricains en RDC  

Par Fiacre SALABE

Bangui 7 Août 2019—(Ndjoni Sango): Une réunion stratégique suivie de la signature de l’accord tripartite entre la République centrafricaine, le fonds des nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et le Congo démocratique s’est tenue à Bangui du 1er au 2 août dernier.  Cet accord vise le rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains vivant sur le sol congolais.

Sous l’égide du ministère centrafricain en charge de l’action humanitaire, les parties concernées ont examiné le contenu de cet accord ainsi que les modalités du rapatriement de ces réfugiés centrafricains vivant au Congo-RD.

Selon cet accord examiné, plus de 31688 réfugiés centrafricains vivant au Congo se sont déjà enregistrés dont 4253 ont accepté volontairement d’être rapatriés par le UNHCR depuis 2017 afin de regagner leur pays. Chaque partie signataire de cet accord s’engage d’ores et déjà à mobiliser les ressources conséquentes afin de garantir un retour dans la dignité et l’intégration de ces réfugiés au sein de leur communauté respective.

« Je pense qu’au termes de cet accord tripartite examiné entre les gouvernements Congolais, Centrafricains y compris le UNHCR, chaque partie a une responsabilité de vouloir mobiliser les ressources nécessaires afin de garantir le retour apaisé de nos compatriotes centrafricains réfugiés depuis au Congo et qui désirent volontiers de rentrer au pays ainsi que leur réintégration sociale au sein de leur communauté de base. Nous veillerons à la bonne marche de ce présent accord », a expliqué Virginie Baïkoua, ministre en charge de l’action humanitaire.

Lors de cette réunion de deux jours tenue à Bangui, chaque partie appelle la communauté internationale à assurer la protection internationale et l’assistance à certains réfugiés qui ne se sont pas encore prononcés pour un retour volontaire au pays.

Pour Buti Calé, représentant pays de l’UNHCR, ce même accord a été aussi signé entre le Cameroun, la Centrafrique et son institution le 29 juin dernier à Yaoundé pour le cas des réfugiés centrafricains vivant au Cameroun.

« Plus de 100.000 réfugiés centrafricains ont eu le privilège depuis 2016 à ce droit de retour au pays. Plus de 5500 autres vivant au Cameroun se sont aussi inscrits pour jouir de ce même droit de retourner en terre centrafricaine ce, dans le cadre de l’accord tripartite signé le 29 juin dernier entre la Centrafrique, le Cameroun et le UNHCR. L’UNHCR est disposé à accompagner ces réfugiés désireux de retourner volontairement en Centrafrique en leur  garantissant un retour digne et une réintégration sociale normale. », a indiqué Buti Calé, le Représentant pays du UNHCR à Bangui.

Il est à noter qu’un 14ème convoi de rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains vivant au Congo est déjà arrivé à Bétou depuis le 1er août dernier. Plus de 365 réfugiés à bord, sont prêts à regagner la République centrafricaine.