Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: un procès manqué entre l’opposition et le comité de soutien à Touadera

les trois leaders du comité@Eric Ngaba

les trois leaders du Comité@Eric Ngaba

Par Fiacre SALABE

Bangui 03 juillet 2017 (www.ndjonisango.net): Le trio Nicolas Tyangaye, Crépin Mboli-Ngouba et Alexandre Ferdinand Nguendé de l’opposition ont manqué de se présenter au tribunal, le jeudi 29 juin dernier, pour un procès contre les leaders du comité de soutien à Touadera notamment Rigobert Vondo, Didacien Kossimatchi et Arsène Ngrepayo. Au tribunal de Bangui, le parquet affirme n’être pas au courant de la tenue dudit procès supposé alors que les leaders du comité de soutien à Touadera ayant mobilisé une foultitude de personnes pour assister au procès. Au lieu et en place de ce procès manqué, le trio Kossimatchi, Vondo et Ngrépayo ont fait une déclaration commune à la presse, dénonçant le plan macabre visant à nuire au destin du peuple centrafricain et au développement de la RCA longtemps sombrée dans la crise. En voici la teneur de la déclaration faite à l’unanimité par les leaders du comité de soutien à Touadera dans les locaux du Tribunal:

« DÉCLARATION DES TROIS (3) TÉMOINS DE LA VÉRITÉ

Centrafricaines ? Centrafricains ;

Chers sœurs et frères ; Chers veuves, veufs et orphelins ;

Chers victimes. La date du 29 juin 2017 doit être considérée dorénavant pour nous comme étant une date historique. Historique, car les ennemis de la démocratie qui sont à l’origine de nos malheurs, nos souffrances et des freins au développement de notre pays, à savoir Mboli-Goumba, Nguendet, Tiangaye et autres sont à votre portée. Ne dit-on pas que le criminel revient toujours sur les lieux de son crime ?

En effet, cette association le tribunal de notre pays, mais aussi de tromper le tribunal de l’Histoire.

Diantre ! Comment comprendre cette démarche criminelle ? Des personnes qui continuent à tuer, à massacrer notre peuple par des personnes interposées, notamment les mercenaires décident d’amener ce même peuple au Tribunal. Voilà des voleurs qui crient au voleur, voilà des criminels qui crient au criminel.

Par l’acte de ce jour, le peuple centrafricain doit comprendre que ces criminels à col blanc se moquent non seulement de la mémoire encore vivace de nos morts, mais ils veulent se faire bonne conscience afin de continuer à exercer leurs basses besognes avec in fine, la conquête du pouvoir coûte que coûte.

Par l’acte de ce jour, ceux-là veulent prendre « dame justice » en vitesse, alors qu’elle compte sévir en temps opportun.

Qui trompe qui ? C’est pourquoi, les trois témoins de la vérité ; à savoir M. Rigobert Vondo, Didacien Kossimatchi, Arsène Ngrepayo persistent et signent que tant que les filles et fils de Centrafrique continueront à être égorgés, tués, violés dans une quelconque portion de notre territoire, ces personnes-là, Mboli-Goumba, Nguendet, Tiangaye et autres ne connaîtront jamais la paix. Et, qu’ils sachent que la dame justice agira en son temps propre.

Que Dieu des veuves et veufs, le Dieu des orphelins, le Dieu des Armées protège notre cher et beau pays, la République Centrafricaine. Je vous remercie. Rigobert VONDO»

Il est à noter que le comité de soutien à Touadera dit vouloir se mobiliser pour faire face à quelconque action de l’opposition qu’il juge d’un mal contre le peuple centrafricain.

Commentaires

commentaires