Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : des journalistes en formation sur le travail de la Cour Pénale Spéciale

Vue de la salle de formation Journalistes sur la CPS@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 24 septembre 2018—Ndjoni Sango : Les journalistes des médias en Centrafrique renforcent leurs capacités professionnelles sur le travail de la Cour Pénale Spéciale (CPS). Ouvert ce matin à l’hôtel Oubangui à Bangui pour une durée de 10 jours avec l’appui du projet conjoint CPS PDNUS MINUSCA VENU ONUFEMMES, ce séminaire de formation vise renforcer les capacités professionnelles d’une trentaine de Journalistes sur le travail de la CPS.

C’est le Procureur Spécial adjoint près la Cour Pénale Spéciale, Alain Ouaby Bekaï, qui a ouvert la séance de cette formation en présence du représentant adjoint de ce projet conjoint, Sylavain Makagli.  Le séminaire s’inscrit dans le résultat 4 du plan de sensibilisation, la capacité des journalistes centrafricains à comprendre et couvrir la création, le rôle, les enjeux et les activités de la CPS de façon exacte et équilibrée renforcée.

Dans son mot de circonstance, représentant adjoint de ce projet conjoint, Sylavain Makagli, a rappelé aux journalistes participants la blesse de leur mission dans la couverture médiatique des activités de la CPS.

« Les activités développées des activités avec les journalistes et les médias visent à informer la population de façon transparente, non partisanes, claire et accessible sur le mandat et le travail de la CPS. Chers participants, je voudrais vous rappeler la noblesse de la mission qui repose sur vous. Vous constituez le noyau dur pour la couverture médiatique des activités et de sensibilisation. Vous êtes censé jouer un rôle déterminant dans la couverture médiatique du travail de la CPS », a-t-il rappelé.

La formation qui va durer 10 permettra aux participants de partager les expériences avec les experts la mission et les enjeux de la CPS. Comme une juridiction nationale avec une composition hybride, la CPS a un vaste domaine de compétence nécessitant l’appui des médias. Le Procureur Spécial adjoint près la Cour Pénale Spéciale, Alain Ouaby Bekaï en a ainsi interpellé les journalistes à s’approprier des acquis de cette formation.

La Cour Pénale Spéciale a été créée en juin 2015 suite aux recommandations du Forum national de Bangui en mai 2015, pour juger les graves crimes commis en République Centrafricain, sur la période allant de 2003 à aujourd’hui.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

 

Commentaires

commentaires