Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: le MPAFC, un nouveau document pour la gestion orthodoxe des radios communautaires

Par Fiacre SALABE

Les participants à l'atelier @photo Fiacre Salabé
Les participants à l’atelier@photo Fiacre Salabé

Bangui 17 Octobre 2019— (Ndjoni Sango): Le manuel de procédure administrative, financière et comptable communément appelé MPAFC a été validé ce jeudi 17 Octobre par le bureau exécutif du réseau des médias communautaires de Centrafrique (RMCC), à l’issu d’un atelier organisé dans les locaux dudit réseau. La validation de ce manuel permettrait la gestion efficiente des projets financés par certaines ONG de la place qui travaillent en partenariat aux radios communautaires de Centrafrique par l’entremise du RMCC.

Selon les membres du RMCC, ce document qui vient d’être validé par le bureau exécutif constitue un maillon important dans la gestion des projets en partenariat avec les ONG de la place qui exécutent leurs actions à travers les radios communautaires de Centrafrique.

Le MPAFC met en exergue, l’historique du RMCC, les objectifs fixés par ce réseau dans l’intérêt des radios communautaires du pays, les actions menées en passant par l’impact de ses activités en Centrafrique.

S’agissant de la procédure financière, le document a fait état de la question budgétaire du déroulement du RMCC, ses rapports avec les banques de la place y compris les transactions financières entre le réseau et ses partenaires.

Quant à la procédure comptable, il est à noter que le manuel a fait mention de l’établissement des comptes annuels du réseau, les états financiers sur lesquels fonctionne le RMCC, sans oublier la question d’audit financier, à la fois interne et externe.

« La plus part des bailleurs de fonds fonctionnent le plus  souvent sur la base des états financiers et du manuel comptable deux documents crédibles qui permettent à aux partenaires d’engager sans inquiétude leur fonds à l’endroit des ONG pour l’exécution des projets», a expliqué Jean François Sékola, consultant au RMCC, avant d’ajouter que « la gestion des ressources humaines du réseau tient compte du code de travail centrafricain en vigueur, y compris de la convention collective ou de quelconque accord d’établissement liant le RMCC avec certaines structures de la place ».

L’autre point culminant de cet atelier de validation dudit manuel, porte sur le recrutement du personnel du RMCC qui se fait sur la base de la compétence et la qualité du travailleur, et du contrat de travail octroyé à chaque travailleur pour leur garantie plus tard, en termes de sécurité sociale.

Pour le bon fonctionnement de toute organisation, la question disciplinaire a aussi été évoquée en gras dans ce document, afin de prévenir certaines brebis-galeuses à se conformer aux principes et normes voulus par le RMCC. Touts ces réformes envisagées visent la restructuration du RMCC, d’après son président.

« Nous voulons à travers ce manuel amendé et validé, procéder à la restructuration et la redynamisation du réseau des médias de Centrafrique. Car désormais, le RMCC aura à renouer son partenariat avec l’UNESCO ainsi que la signature en vue d’une convention avec l’association des radios libres de France avec qui, nous avons engagé plusieurs discussions», a indiqué Vincent Mambachaka, président du RMCC.

Tout porte à croire que ce manuel de procédure administrative, financière et comptable (MPAFC) validé à l’issu de cet atelier sur le financement de la Fondation Hirondelle, vient à point nommé s’ajouter à la vision des choses et les nouvelles feuilles de route fixées par le RMCC, afin de garantir une gestion orthodoxe des radios communautaires sur le territoire centrafricain.

Il est à noter que les radios communautaires de Centrafrique par le truchement des actions phares menées par le RMCC, ont beaucoup contribué à la consolidation de la paix, la reconstruction du pays et la cohésion nationale à travers leur réseau d’émission. 

Commentaires

commentaires