Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : vers un partenariat Facebook et ABCA pour lutter contre les Fake-news sur les réseaux sociaux

Les Blogueurs centrafricains et l'équipe de Facebook au sortir d'une réunion à Bangui

Les Blogueurs centrafricains et l’équipe de Facebook au sortir d’une réunion à Bangui

Par Fiacre SALABE

Bangui 21 Août 2019—(Ndjoni Sango): Une mission de la plateforme Facebook est arrivée la semaine dernière à Bangui pour s’imprégner de la situation des Fake-news (fausses nouvelles) qui circulent sur les réseaux sociaux en Centrafrique afin de mieux mener la lutte. La plateforme Facebook s’engage d’ores et déjà à travers un partenariat concret avec l’association des blogueurs centrafricains (ABCA), afin de relever en synergie nombre des défis liés aux fausses nouvelles circulant en ligne dans le pays.

Les locaux de l’ONG américaine Search For Commond Ground (SFCG) a servi de cadre pour une séance d’échanges fructueux entre la délégation de la plateforme numérique Facebook en mission de travail à Bangui et les membres de l’Association des Blogueurs Centrafricains (ABCA), y compris le Haut Conseil de la communication (HCC).

Au menu de ces échanges, la question de la vérification du contenu des fausses nouvelles sur les réseaux sociaux, les vidéos, les images incitant à la haine et comment minimiser ce phénomène, avant les prochaines échéances électorales de décembre 2020 en Centrafrique.

« C’est pour la première fois que Face book déploie une mission précurseur à Bangui,  pour nous imprégner de la situation des fausses nouvelles circulant sur les réseau sociaux en Centrafrique. L’Occasion nous a permis d’échanger avec certaines organisations de la place qui s’activent contre les fausses nouvelles dans le pays et surtout que l’Association des Blogueurs Centrafricains est mieux placée pour une collaboration avec Facebook afin de recenser les imputs, de signaler les mauvais contenus des messages en ligne», a expliqué Balkissa Ide Sddo, responsable de la politique publique de Facebook.

La plateforme Facebook et l’ABCA entendent mener une campagne de sensibilisation sur l’éducation digitale, permettant aux utilisateurs centrafricains des réseaux sociaux d’être bien outillés, en tant que activistes du développement.

« La question de la couverture médiatique aussi constitue une préoccupation majeure pour nous dans le cadre de ce partenariat qui nous liera très bientôt avec l’association des blogueurs centrafricains», a fait savoir Balkissa Ide Sddo.

Les blogueurs centrafricains se réjouissent de cette collaboration avec la plateforme Facebook.  Car, ils estiment que plusieurs défis restent à relever dans le cadre de lutte contre les fausses nouvelles dans le pays, à un an déjà des élections ou ce phénomène de Fake news peut probablement impacter sur l’organisation voire même les résultats du scrutin, ce qui pourrait entraîner des contestations.

« Je pense que si aujourd’hui  l’équipe de Facebook en mission de travail à Bangui a choisi de collaborer avec l’ABCA pour mieux mener une lutte sans merci contre les fausses nouvelles en ligne, ce n’est pas le fait du hasard. En mai 2018, nous avons lancé une vaste campagne de lutte contre les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux.  Pour ce nouveau partenariat que nous sommes en train de nouer avec la plateforme Facebook, ça permettra à l’ABCE de mener un combat efficace contre les fausses nouvelles en ligne », a déclaré le président de l’ABCA, Rosmon Zokoué.

Les blogueurs centrafricains sollicitent l’implication du gouvernement dans cet élan pour appuyer de son côté l’ABCA.

« Je pense que si aujourd’hui les partenaires ont vu l’intérêt des actions menées par l’ABCA et décident de nous accompagner, il importe que le gouvernement puisse nous appuyer aussi à faire plus. Tel est notre message à la direction des autorités centrafricaines. » A ajouté Rosmon Zokoué, président de l’ABCA.

Il est à noter que la campagne de lutte contre les fausses nouvelles, les messages de haine, sons et vidéos incitant à la haine et à la violence en Centrafrique, a contribué énormément au processus de la consolidation de la paix dans le pays en proie aux groupes armés. Avec le nouveau partenariat noué avec la plateforme Facebook, l’ABCA se dit déterminer à s’activer encore davantage dans cette lutte, afin de garantir un climat propice pour les prochaines élections qui se pointent à l’horizon.

Commentaires

commentaires