Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : l’ONG Cordaid appuie le projet « s3 » en milieu jeunes

cordaid

Photo de famille/@Fiacre Salabé 

Par Fiacre SALABE

Bangui 21/10/16 (Ndjoni Sango.net) : la question de la Santé, de la Sexualité et de la Sécurité  (S3) de la jeunesse centrafricaine constitue une préoccupation majeure pour l’ONG internationale CORDAID, qui met en exécution un projet de sensibilisation à travers tout le pays. Plus de 16 ONG et associations nationales sont retenues pour la mise en œuvre dudit projet. Lancé depuis 18 octobre 2016, le projet va durer cinq ans maximum.

Plusieurs leaders des organisations et associations venant des huit arrondissements de Bangui, de Bégoua et Bimbo y compris ceux de la Lobaye ont pris part pendant trois jours à un atelier de formation organisé par l’ONG Cordaid. Cet atelier de formation vise à doter les participants des valeurs intrinsèques autour desquelles, ces derniers auront à sensibiliser la jeunesse sur la santé de reproduction, la sexualité et la sécurité.

Pour Monsieur Marcel Mbékossi, directeur général de la population et de lutte contre les endémies spécifiques et représentant du Ministre de la santé, « les jeunes représentent aujourd’hui plus de 60% de la population centrafricaine et ils constituent de ce point de vue, l’avenir du pays. C’est pour cette raison évidemment que le gouvernement mette les jeunes toujours au centre de toutes ses préoccupations. Il est indispensable pour le gouvernement de réorienter ses interventions surtout envers les jeunes vulnérables des infections sexuellement transmissibles et d’autres problèmes liés à la santé « .

Selon lui, ce projet axé sur la santé, la sexualité et la sécurité des jeunes allant de 12 à 24 ans mis en œuvre par l’ONG Cordaid est une opportunité pour le gouvernement afin d’enclencher des actions à l’endroit des jeunes centrafricains dans l’optique de les épargner de tout danger. Il poursuit en soulignant qu’il relève aussi du devoir du gouvernement de de tout mettre en œuvre pour garantir les conditions sanitaires requises pour les jeunes.

De son côté, Madame Christina Défiche de l’ONG Cordaid en provenance du Pays-Bas, « Ce projet est orienté exclusivement aux jeunes car il consiste non seulement à protéger leur avenir à travers les infections sexuellement transmissibles liées à leur santé. Il est aussi indispensable de garantir leur droit à la sécurité « .

Même son de cloche du côté du Coordonnateur dudit projet Monsieur Aboubakar Bago, qui précise que «Le projet S3 donnera l’occasion aux jeunes centrafricains d’avoir accès aux soins et aux services de santé leur permettant de se protéger contre tous dangers sanitaires »

Il est à noter que le projet santé, sexualité et sécurité (S3), est financé par le gouvernement du Pays-Bas et exécuté par l’ONG Cordaid sur toute l’étendue du territoire centrafricain sur une durée de cinq ans. Ce même projet est piloté dans plusieurs pays d’Afrique notamment le Cameroun, le Benin, et la République Démocratique du Congo.

Commentaires

commentaires