Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Des cartons de munitions de chasse saisis par l’OCRB aux abords de l’Oubangui

Armel Baraba, DG de l’OCRB / @FiacreSalabé

Par Fiacre SALABE

Bangui le 18/02/2019 (www.ndjonisango.com): Plus d’une cinquantaine de cartons des munitions de chasse en provenance du côté de RDCongo ont été saisi au cours de la semaine dernière par l’Office central pour la répression du banditisme OCRB. La dynamique du réseau de renseignement dont dispose l’OCRB a permis de mettre la main sur cette quantité importante de munitions de chasse estimés à valeur de 15 million de FCFA selon Armel Baraba, directeur de l’OCRB.

 

Des cartons de munitions saisis / @FiacreSalabé

Une opération rationnelle menée par l’OCRB a permis de démanteler le réseau des trafiquants des munitions de chasse depuis la République démocratique du Congo jusqu’à l’intérieur du pays. L’OCRB s’est réjoui de cette pléthore de munitions saisies, et appelle à la vigilance selon son directeur Armel Baraba.

« Nous avons saisi plus de cinquante cartons de munitions de chasse entre les mains d’un compatriote fonctionnaire de l’État qui nonobstant la situation actuelle que le pays traverse, il a pu falsifier des documents pour le trafic de ces munitions. Cette opération a connu son succès grâce à la dynamique d’un réseau de renseignement dont nous disposons sur le terrain. L’OCRB ne ménagera aucun effort de vigilance pour faire obstruction à ces types d’actions car il en va de la sécurité des populations centrafricaines. » a expliqué Armel Baraba, directeur de l’OCRB.

Des Munitions saisis / @FiacreSalabé

L’OCRB dit vouloir confier le dossier devant la justice qui a d’ores et déjà diligenté une enquête afin de déterminer les tenants et les aboutissants de ce trafic illicite des munitions de chasse, à l’heure ou le pays fait face à une menace accrue. Tout porte à croire que la justice fera un travail judicieux afin d’anéantir pour de bon, cette bande de malintentionnés qui cherche par voies et moyens hypothéquer les efforts de paix évertués par les autorités pour le bien de tous.