Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

La population de Bocaranga 2, des électorats sûrs pour Jean Gerville Ngakoutou

DSC_0000026Le candidat à l’élection législative dans la circonscription de Bocaranga 2, Jean Gerville Ngakoutou a effectué une mission de sensibilisation, depuis le mardi 25 août 2015 dans les communes de Laurat et Péndé. Cette décente s’inscrit dans le cadre d’échanges avec la population des différentes localités afin de recueillir leurs préoccupations. C’était une initiative du président du parti Centrafrique Nouvel Elan, Sylvain Eugène Ngakoutou candidat à l’élection présidentielle de 2015.

A 5km de la ville de Bocaranga, le candidat Gerville Ngakoutou et son équipe de campagne ont été accueilli en grande pompe par la population. Notre correspondant a recueilli l’impression du Candidat Gerville Ngakoutou : « Avant de répondre à un problème, il faut connaitre la mobile de cet problème. Nous savons tous que notre pays a beaucoup soufferts, il nous faut relever le défi afin de donner l’espoir à la population meurtrie par la crise. A ce que je viens de constater, nous qui sommes appelés à être des leaders de demains, nous avons du pain sur la planche. J’ai décidé de venir constater, toucher du doigt et recueillir les préoccupations de la population de Laurat et de Péndé qui sont dans mon circonscription, afin d’en faire mon cheval de bataille pour cette élection législative», a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’il a été accueilli comme un roi. Les pagnes qu’attachent les femmes se sont transformés en tapi, à son honneur. Le même jour, trois cabris ont été tué pour joindre l’utile à l’agréable. Gerville Ngakoutou a reçu en cadeau, des fruits et légumes de camps de la population.DSC_0000070

Durant ce déplacement, le candidat Gerville Ngakoutou dit être ému de la situation dont vit la population de ces localités (Laurat et Péndé) après cette crise. Il a promis qu’une solution sera trouvée. Pour sa part, un représentant de la jeunesse qui demande au candidat Gerville Ngakoutou de respecter ces promesses envers la jeunesse. Car pour le moment, le temps n’est pas aux mensonges, mais plutôt à la refondation. A cet effet, il demande des réformes au niveau de la circonscription de Bocaranga 2 à travers des projets pour soutenir la jeunesse de cette localité… Il dénonce aussi le manque d’eau potable et d’électricité à Bocaranga 2. « Nous demandons juste votre soutien à la jeunesse de Bocaranga 2 honorable. Comme vous le savez, on a beaucoup souffert durant cette crise. Et nous avons besoin d’une personne capable et déterminée. Mais à travers votre promesse, sachiez que pour l’instant, la circonscription de Bocaranga 2 en générale et la jeunesse de Bocaranga 2 est pour vous et votre parti Centrafrique Nouvel Elan (CANE) », a rassuré le représentant de la jeunesse.

DSC_0000080Signalons qu’au cours des rencontres avec les différentes entités de la jeunesse, les chefs de quartiers, les associations des femmes. Ceux qui représentants les différents partis politiques de la localité ont remis leurs mandats et adhèrent au parti Centrafrique Nouvel Elan (CANE). « Nous constatons que ces partis politiques se moquent de nous. A chaque fois, des mêmes chansons, mais nous continuons de souffrir. Ces gens faisaient parties des gens qui dirigeaient ce pays depuis toujours, mais rien ne change. On continue de souffrir.  Cette fois-ci, le temps n’est pas aux mensonges, mais plutôt à la refondation. La jeunesse de Bocaranga n’est plus dupe », nous a confié un des représentants du parti MLPC.

De notre correspondant à Bocaranga

Commentaires

commentaires