Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: calvaire des habitants de Birao suites aux violences armées

Par Prudence EUGUET

Etat de vie des habitants de Birao à la base locale de la Minusca

Bangui 10 septembre 2019— ( Ndjoni Sango) : Suite à la tuerie du fils de Sultan de Vakaga par des hommes armés chargés de sécuriser le marché de Birao, la situation s’est dégénérée le dimanche dernier à partir de 11h dans la ville de Birao. La population de cette ville située à l’est de la République centrafricaine, vit aujourd’hui dans un calvaire sans précédant.

C’était aux environs de 22heures locales, en revenant d’une cérémonie de mariage avec ses amis que le jeune fils de Sultan de Vakaga, âgé de 23ans, a reçu une balle après une altercation. La victime a rendu l’âme en dépit des soins intenses l’hôpital.

Au lendemain, dimanche   à partir de 11h, les affrontements ont éclaté entre les groupes armés de FPRC et MLJC, signataires de l’accord de paix. Le bilan s’est soldé à des pertes en vies humaines et matérielles.  

Lors de cette escalade de violences armées, plusieurs bases des ONG Nationales et Internationales ont été pillées et saccagées, obligeant ainsi les humanitaires ainsi que la population de trouver refuge à la base de la Minusca.

C’est avec le pincement de dent que vivent les habitants de Birao aujourd’hui. Manque d’abris, de nourritures appropriées, de médicaments, de prise en charge sanitaire et psychologique, voilà le calvaire d’environ 13.000 personnes déplacées ayant tout perdu durant ces affrontements.

Commentaires

commentaires